Japan Expo 2017 : Annulée pour abus de confiance et contrefaçons (peut-être)

Source : Eijima Moko

1 an plus tard… jour pour jour…

L’histoire se répète, et nous revoilà à examiner le contenu de Japan Expo, édition 2017 je vous prie. Beaucoup d’entre vous vont sûrement payer une somme faramineuse pour aller croiser le regard de leur producteur ou de leur chanteur Japonais favoris.

Rien de mal à cela, mais que diriez-vous de soutenir vos licences favorites cette année ? Voici ce que je vous propose : découvrons et analysons ensemble tous les exposants de Japan Expo ! Acheter de façon responsable est quelque chose qui me tient vraiment à cœur, et je vous invite à partager cet engagement.

Lire la suite

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Divers Trucs

Japan Expo 2016 : hot dogs & contrefaçons

Dernière mise à jour le 06/07/2016 à 23 h 50, Version 1.5 de la feuille de calcul en ligne : 8 boutiques sont passées du statut « À chercher » à « Danger ».

 

1436421223461

Sculpture réalisée par three

 

Difficile de dire du mal de Japan Expo quand on sait que c’est la plus grosse convention de l’année en France (et soi-disant en Europe) dédiée à la culture japonaise. Les jeunes ont tellement hâte qu’ils ont leur free hugs qui palpitent tandis que les plus âgés (on est vieux à la JE à partir de 25 ans, c’est vrai regardez les JT) se la racontent sur leurs réseaux sociaux favoris en disant : « Hunf hunf JE c’est trop commercial voyons moi je vais à Epitanimeoù on est tellement plus cool et intelligents ! »

Je me suis rendue plusieurs fois à Japan Expo en tant que visiteur lambda et mon degré de weeabooisme a beaucoup évolué depuis ma première visite. Cela signifie qu’aujourd’hui je regarde Japan Expo d’un œil un peu différent : il est loin le temps où tout pétillait dans mes yeux, maintenant je vois très clairement le côté « diabolique » de tous ces stands en carton.

La contrefaçon est en effet un problème bien connu par certaines catégories de visiteurs (malheureusement, elles ne correspondent pas à la majorité). Beaucoup de stands profitent de la crédulité des très nombreux visiteurs pour vendre (parfois à des prix très élevés !) des produits sous licence sans avoir l’autorisation de leurs ayant-droits. Regardez cinq secondes votre peluche Totoro ou Hatsune Miku achetée à 20 euros sur un stand italien de 2012. Non, son œil de traviole et ses couleurs fluorescentes ne sont pas des « défauts de fabrication ». On vous a juste tout simplement arnaqué.

Lire la suite

12 Commentaires

Classé dans Divers Trucs

Se faire livrer directement par Amazon.co.jp : la fausse bonne idée

2490dd324f6aa805093df748f59f7bea

Illustration par ケースワベ【K-SUWABE】

 

Il y a des jours comme ça, où vous vous levez, vous allez sur vos réseaux sociaux favoris et vous vous faites harceler par cette même information. Partout, tout le temps, elle ne va plus vous lâcher pendant une bonne semaine. Et vous aurez beau répéter qu’il faut arrêter de colporter cette rumeur, une fois que la machine est lancée il est déjà bien trop tard.

Si vous êtes un gamer assidu, vous en avez forcément entendu parler : depuis le 9 mars 2016, toute la presse s’enflamme ; « Amazon.co.jp vend les jeux vidéo à l’international ! » « C’est la fin des magasins d’import ! » « Les gamers vont faire des économies ! » bla bla bla… Eh bien je vais malheureusement détruire tous vos rêves, là, maintenant.

On vous ment, à vous les Français ! Mais mes appels au secours sur Twitter étant vains, je me dois de vous écrire en long et en large pourquoi on vous raconte des bêtises depuis le début.

Lire la suite

11 Commentaires

Classé dans Divers Trucs

Le paradis des chattes : NEKOPARA vol.1

sample_60fb30e144cad61175241a7a410bdf54Aaaah j’adore les chattes

 

Je suis une EOP, English Only Peasant. Cela signifie que je fais partie d’une espèce fortement en hausse ces dernières années parmi les lecteurs de visual novels. Contrairement aux lecteurs pouvant se contenter des œuvres en version originale, nous autres sommes obligés de vivre dans la famine, dans l’attente insoutenable d’un VN traduit par des amateurs. Amateurs dont le passe-temps est de stalker des sites de doujins entre deux lignes traduites. Oh, évidemment, on croise de temps à autres des EVN, English Visual Novels, des VN écrits en anglais et pour la plupart du temps 100 % occidentaux. Ils sont d’ailleurs considérés majoritairement blasphématoires face aux glorieux jeux nippons qui nous atteindront (peut-être) un jour.

Toute cette attente… pour quoi au final ? Un visual novel censuré, mal traduit, moche, tout simplement mauvais. L’EOP moyen vit une partie de sa vie dans la douleur, obligé de lire un VN auquel il n’aurait jamais dénié jeter un œil en temps normal (mais comme il fait partie des rares élus à bénéficier d’une traduction, le lecteur doit l’accueillir comme il se doit). Depuis des années, notre monde fonctionne ainsi, et nous apprenons tous à vivre dans la pauvreté et le désespoir.

Et NEKOPARA arriva.

Lire la suite

6 Commentaires

Classé dans Reviews, Visual Novels

Importer du Japon quand on est radin : explication

Photo par shoppingwanng

shoppingwanng1395546693

« Non, ça c’est trop cher. » Mon porte-monnaie, 2014.

 

1 – INTRODUCTION

 

(Oui, oui je sais ce que certains vont se dire : « Mais et le dossier sur les visual novels alors ?? C’est fini ? » Bien que je l’ai mis de côté, je ne compte pas pour autant laisser tomber la critique de VN français etc. Ainsi, pour que ce soit un peu plus divertissant et surtout plus motivant, je ferai mon dossier dans le désordre : je parlerai de temps à autres de visual novels, puis j’alternerai avec des présentations de sites ou groupes. Je pourrai aussi donner mon avis sur des « mouvements » (lol) soudains etc. Vous voyez ce que je veux dire je pense. Bref, la parenthèse s’arrête ici. N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez dans les commentaires/Twitter etc.)

Passons au cœur de l’article désormais !

Ô jeune weaboo, toi qui essayes désespéramment d’acheter tes machins chinois de tes dessins animés préférés et qui se confrontes au problème de L’ARGENT, je suis là pour te sauver.

Plusieurs personnes m’ont en effet posé la question suivante : « Mais c’est pas possible oh là là mais dis donc mais comment tu fais pour acheter des figurines c’est incroyable dans ce monde en crise contrôlé et manipulé par le vile François Hollande ! » (cette citation est purement fictive et toute ressemblance avec une véritable citation serait fortuite)

Au début c’était marrant, toussa toussa. Je veux dire, oui c’est vrai, tous les SDF ne peuvent pas se procurer des figurines en plastique ayant un certain prix, mais soyons honnêtes cinq secondes : je suis sûre que certains d’entre-vous s’achètent (attention, c’est la folie) des VÊTEMENTS, ou encore, des JEUX VIDÉO. Vous allez crier au fou, mais je vais pourtant vous jurer qu’acheter des figurines de temps à autres revient aussi cher que de s’acheter quelques fringues.

Lire la suite

82 Commentaires

Classé dans Dossiers

Entracte : Réponse à Max le Fou concernant Kare wa Kanojo

Illustration par 真弥

38756436_p3

Le rapport avec l’article n’est pas évident mais il est bel et bien là.

 

Je vous souhaite la bienvenue dans ce petit article très spécial que je désignerais comme étant une lettre ouverte à Max le Fou. Souvenez-vous. Le 30 novembre 2013 je postais un article sur mon blog qui entamait la première partie de mon dossier dédié à la communauté française de visual novels. Cet article parle notamment du visual novel français Kare wa Kanojo. Son créateur, Max le Fou, visiblement épris d’une grande colère suite à cette critique, laisse le 29 mars un commentaire étonnant sur mon blog. Intriguée par cette réponse succincte mais peu concluante, je découvre qu’en ce jeudi 17 avril 2014 (suite aux visites mystérieuses reçues depuis un autre site), Max le Fou avait en réalité beaucoup plus de choses à dire comme le montre cette « réponse » à mon égard que vous serez libre de lire ici.

Afin de mettre les choses au point sans forcément envenimer la situation, il me semblait intéressant de répondre directement à Max le Fou par l’intermédiaire de cet article.

Lire la suite

2 Commentaires

Classé dans Divers Trucs

Dossier : la communauté française de visual novels – (3/?)

17HeuresdAttente

Un VN français classique.

 

Qu’ouïs-je ? Serait-ce un nouvel article ?

Eh bien oui, vous ne rêvez pas, voici la troisième partie du dossier consacré à la communauté française du visual novel (qui succède à la deuxième et à la première partie).

Continuons sur notre lancée et explorons cette niche qu’est la création de visual novel en français. Ce n’est pas un mais deux nouveaux titres dont je vais vous faire la critique : Being Beauteous et Ambre, tous deux créés par Traümendes Mädchen.

Attention, les intrigues de ces deux visual novels ainsi que de Dandy Girl seront dévoilées dans cet article.

Lire la suite

7 Commentaires

Classé dans Dossiers