Importer du Japon quand on est radin : explication

Photo par shoppingwanng

shoppingwanng1395546693

« Non, ça c’est trop cher. » Mon porte-monnaie, 2014.

 

1 – INTRODUCTION

 

(Oui, oui je sais ce que certains vont se dire : « Mais et le dossier sur les visual novels alors ?? C’est fini ? » Bien que je l’ai mis de côté, je ne compte pas pour autant laisser tomber la critique de VN français etc. Ainsi, pour que ce soit un peu plus divertissant et surtout plus motivant, je ferai mon dossier dans le désordre : je parlerai de temps à autres de visual novels, puis j’alternerai avec des présentations de sites ou groupes. Je pourrai aussi donner mon avis sur des « mouvements » (lol) soudains etc. Vous voyez ce que je veux dire je pense. Bref, la parenthèse s’arrête ici. N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez dans les commentaires/Twitter etc.)

Passons au cœur de l’article désormais !

Ô jeune weaboo, toi qui essayes désespéramment d’acheter tes machins chinois de tes dessins animés préférés et qui se confrontes au problème de L’ARGENT, je suis là pour te sauver.

Plusieurs personnes m’ont en effet posé la question suivante : « Mais c’est pas possible oh là là mais dis donc mais comment tu fais pour acheter des figurines c’est incroyable dans ce monde en crise contrôlé et manipulé par le vile François Hollande ! » (cette citation est purement fictive et toute ressemblance avec une véritable citation serait fortuite)

Au début c’était marrant, toussa toussa. Je veux dire, oui c’est vrai, tous les SDF ne peuvent pas se procurer des figurines en plastique ayant un certain prix, mais soyons honnêtes cinq secondes : je suis sûre que certains d’entre-vous s’achètent (attention, c’est la folie) des VÊTEMENTS, ou encore, des JEUX VIDÉO. Vous allez crier au fou, mais je vais pourtant vous jurer qu’acheter des figurines de temps à autres revient aussi cher que de s’acheter quelques fringues.

Concrètement, qu’est-ce qui vous fait peur quand vous achetez une figurine par exemple ?

– Le coût de la figurine

– Le coût des frais de port

– Le coût de la douane (mé cé koi la douane ? J’expliquerai ça en détail)

Bien qu’on ne puisse pas complètement supprimer le coût de la figurine ainsi que ceux des frais de port, vous pouvez les diminuer de façon à ce qu’ils soient (presque) dérisoires ! La douane, n’en parlons même pas, j’ai oublié que ça existait.

Première leçon, cet article parlera uniquement des magasins expédiant depuis le Japon. Pourquoi ? Car cela revient beaucoup moins cher. Pourquoi ? Car la taxe française n’est pas appliquée sur les prix affichés et que le taux yen-euro est particulièrement bon pour nous en ce moment. Vous avez bien compris : si vous êtes pauvres et/ou radins éloignez-vous des magasins européens, français, américains etc.

Ainsi, je vais par le biais de cet article, vous prouver qu’il est possible d’avoir comme passe-temps d’acheter des figurines (et autres conneries japonaises) en les important, tout comme on peut s’acheter des vêtements, des onaholes, des jeux vidéo voire de la nourriture de façon tout à fait saine et vivable.

Cela fait maintenant 6 ans que j’ai commencé ma collection de figurines (et de produits dérivés en général). J’ai commis énormément d’erreur au tout début, et j’aimerais (si vous souhaitez vous lancer dans le délire qu’est collectionner) que vous ne fassiez pas ces erreurs à votre tour ! Pour le bien de votre porte-feuille !!!

J’espère que votre taux de radinerie est bien élevé PARCE QUE C’EST PARTI.

 

Photo par Rinka

Rinka1342705471

Exercice : faire la liste de tout ce qu’il faut pour prendre cette photo.

 

2CHOISIR CE QU’ON VEUT ACHETER

 

2.1 – ÊTRE RÉALISTE ET RESPONSABLE

 

Ça y est, vous êtes décidé : dans un élan de folie, vous voulez acheter votre premier bidule japonais en l’important, c’est incroyable ! Seulement, voilà, qu’est-ce que vous voulez acheter exactement ?

Bien que cet article soit spécialisé dans les figurines, toute autre forme de goodies s’achète (plus ou moins) de la même façon. Un artbook ? Une peluche ? Un t-shirt ? Clairement, vous trouverez tout au même endroit.

Cependant, sachez qu’il peut devenir extrêmement difficile (voire impossible) de trouver ce que vous cherchez. Non non, je ne parle pas de le trouver en payant plus cher. Vous m’avez bien comprise, vous n’arriverez PAS à trouver cette petite casquette de Sailor Moon sortie en 2010 même en y mettant le prix, elle sera introuvable. Ainsi, il faut absolument que vous deveniez raisonnable : certains objets seront plus faciles à trouver que d’autres (encore une fois, je ne parle pas du tout de prix, juste de la POSSIBILITÉ pour trouver quelqu’un mettant en vente l’objet). C’est pour cela qu’il est très important de vous focaliser sur un item précis puis de passer à autre chose si sentez que c’est la galère (en gros, vous commencerez à désespérer quand vous aurez écumé tous les sites plus loin dans l’article).

Ai-je vraiment besoin de préciser qu’il faut vous poser la question « est-ce que je veux vraiment ceci » ? C’est encore plus vrai lors que vous faites une précommande : la plupart des magasins n’acceptent pas les annulations. Ainsi, soyez sûr que c’est ÇA que vous voulez, et pas autre chose. Vu que vous faites venir quelque chose d’aussi loin sans possibilité de le retourner, vous ne voudriez pas avoir de regrets, croyez-moi. Vous êtes radins après tout, n’est-ce pas ?

 

2.2 – TROUVER ET CONNAÎTRE SON FUTUR ACHAT

 

2.2.1 – MYFIGURECOLLECTION.NET, VOTRE FUTURE BIBLE

 

Vous avez enfin trouvé l’objet japounais de vos rêves, mais comment en savoir plus sur celui-ci ? Je vous recommande vivement MyFigureCollection.net (aussi connu sous le nom TsukiBoard.net). Ce site possède en effet une base de données assez exceptionnelle et spécialement dédiée à une communauté occidentale, la navigation peut en plus se faire en français si vous n’êtes pas à l’aise avec l’anglais. Ne s’intéressant qu’aux figurines japonaises au premier abord, il s’est désormais élargi à toute forme de goodies officiel japonais ou provenant d’une licence japonaise (jeux vidéo, artbook, CD de musique, vêtements…). Bien que la base de données des « médias » ne soit pas tout à fait au point, elle devrait être suffisamment conséquente pour que vous trouviez ce que vous chercher.

Si vous voulez être organisé, vous pouvez même vous créer un compte sur le site et ajouter vos futurs achats à vos goodies « souhaités » (ou « wished »). Ainsi, vous gardez une trace de ce que vous voulez acheter. Vous pouvez même faire des listes etc., vous avez de quoi vous amuser un bon moment. Regardez, j’ai aujourd’hui 335 figurines « souhaitées » et pourtant j’ai fait le tri, comme quoi je suis une cause perdue. En tout cas, cultivez-vous bien sur les figurines via MyFigureCollection. Il y a beaucoup de figurines à explorer, de commentaires à lire (des commentaires de merde aussi, parfois). L’encyclopédie est très fournie et vous permettra d’en savoir plus sur certaines gammes de produits, c’est très intéressant ! Vous avez même une liste de magasins avec des reviews pour chacun d’entre eux. Faites attention à ce que vous lisez quand même hein, gardez un esprit critique. Et je vous conseille tout d’abord de lire jusqu’au bout ce guide avant de passer des heures sur MyFigureCollection, on sait jamais.

MyFigureCollection a également un autre outil très important. Certains sites d’achat ne sont efficaces que si vous faites votre recherche en japonais. Ce n’est pas forcément évident au premier abord de connaître le nom japonais de telle ou telle chose. Heureusement, MyFigureCollection a tout prévu : sur la fiche-même de l’objet qui vous intéresse, vous pouvez très facilement basculer en japonais. Vous n’avez plus qu’à faire un petit copier-coller et ça devrait marcher sans problème. Essayer de copier les informations principales de l’objet : pour une figurine, le nom du personnage ne suffit parfois pas. Essayez en plus le nom du fabricant, ou la gamme de figurines dont elle est issue (Nendoroid, Figma…). Faites plusieurs essais dans tous les cas si vous ne trouvez pas beaucoup de résultats. Gardez bien ça en tête, ça va vous servir un peu plus tard.

 

2.2.2 – SAVOIR FAIRE LA DIFFÉRENCE

 

Autre chose, par pitié, si vous cherchez des goodies, n’allez pas cherchez directement sur un site d’achat ! Beaucoup de choses ne s’y trouveront pas, mais ça ne veut pas dire pour autant qu’elles n’existent pas. Après, en fonction de la nature de ce que vous voulez acheter, il faudra vous renseigner auprès de bases de données plus compétentes que MyFigureCollection. Exemple : vous souhaitez acheter un visual novel. Parfait, toutes les informations sont disponibles sur vndb.org. Il faudra clairement vous adapter et connaître des données précises de votre futur achat : nom ou titre, fabricant ou éditeur, prix de base (très important ici, rappelons que vous êtes pauvre ou radin), code-barre, date de sortie, taille, matière etc. Il faut que vous sachiez TOUT sur votre produit, c’est très important pour ne pas être déçu du résultat final ! Imaginez pour des peluches : certaines sont extrêmement similaires et ne se différencient qu’en sachant le nom du fabricant. Une figurine de Miku faite par SEGA et une autre faite par Max Factory n’ont absolument rien en commun. Observez TOUT : le sculpte, la peinture, le travail du socle (pour une figurine ici hein)… Une figurine a énormément de détails qui témoignent de sa qualité (ou non). Faites-vous une culture quoi. Si besoin il y a, je pourrai faire un article qui explique ce qu’est une figurine de qualité, faites signe si ça vous intéresse.

Ainsi, si vous voulez quelque chose d’assez « vague » (« En ce bon dimanche matin, je me prendrai bien une petite peluche de Boku no Pico ! »), je vous invite très fortement à comparer tous les produits que vous trouverez et de décider lequel vous voulez acheter en posant de vrais arguments. Oui, car dans cet article, vous ne pouvez pas vous permettre de TOUT acheter. Rappelons-le, vous avez un certain budget et vous allez acheter qu’une petite chose à la fois.

J’crois que vous commencez à comprendre… Vous vous souvenez du prix de sortie de l’objet en question ? Bien, mais ça c’était à sa sortie. Qu’en est-il aujourd’hui ? C’est ce qu’on va étudier.

 

Photo par Gwennan

SONY DSC

Cette figurine de 11 cm a vu son prix quintupler en 6 ans : pourquoi, comment ?

 

3 – TROUVER LE BON PRIX

 

3.1 – LA PÉRIODE DE PRÉCOMMANDE

 

3.1.1 – QU’EST-CE QU’UNE PRÉCOMMANDE ?

 

Il y a deux cas de figure possibles une fois que vous avez trouvé l’objet de vos rêves : celui-ci est en précommande, ou bien il est déjà disponible à la vente. Les précommandes dans ce monde de niche ne sont pas tout à fait pareilles que celles pour les jeux vidéo par exemple. En effet, les précommandes ont un impact considérable sur le stock produit par le fabricant. Ainsi, pour une figurine, la production ne commence qu’après qu’un certain nombre de précommandes soit atteint (cela permet de ne pas avoir trop de stock inutile). Il en est de même pour les t-shirts, coques pour téléphone portable, etc. Lorsque l’objet est en précommande, il est vendu au prix fixé par l’éditeur auquel s’ajoute la taxe japonaise de 8 % maintenant (celle-ci a récemment augmenté, elle était de 5 % auparavant). Ce prix subit ensuite une réduction (ou non) en fonction du distributeur (le magasin auquel vous allez acheter quoi). Les réductions vont généralement jusqu’à -15 % sur les sites les moins onéreux. Seulement, vous, petit radin, vous voulez absolument acquérir votre Saint Graal de la façon la plus économique qui soit. Voici une question qui taraude énormément de collectionneurs assidus : « Dois-je précommander ceci ou attendre sa sortie et voir comment son prix évolue ? » En effet, certains objets vendus par des fabricants particuliers sont presque condamnés à voir leur prix chuter juste après leur sortie. Autant dire que celui qui l’a précommandé (s’il est radin comme moi) a les boules quand il voit ses camarades choper sa nouvelle figurine à peine un mois après sa sortie pour la moitié de son prix. À l’inverse, quelques figurines voient leur prix exploser dès leur sortie ! Celui-ci peut doubler voire tripler très rapidement. Et là, celui qui a précommandé tranquillement en est fort satisfait. Oui car au cas où vous en doutiez, la précommande vous garantit (sauf s’il est explicitement précisé le contraire) d’avoir votre produit dérivé lors de sa sortie.

 

3.1.2 – DIAGRAMME LOGIQUE : DOIS-JE PRÉCOMMANDER ?

 

Mais voilà, comment savoir s’il vaut mieux précommander ou acheter après la sortie (si l’occasion se présente bien sûr, si vous voulez une figurine datant d’il y a 5 ans vous avez plus trop le choix…) ? C’est assez compliqué en fait. Pour essayer de faire simple, voici ce à quoi vous devez penser dans 90% des cas :

 

diagrammeCliquez pour voir en plus grand.

 

Reprenons ce diagramme depuis le début. Comment savoir si un fabricant a une mauvaise réputation ? Il faut absolument que vous lisiez des commentaires, des critiques, ou juste que vous regardiez des photos de leurs produits sortis récemment, tout simplement. Vous verrez bien si leurs produits sont de mauvaise qualité ! Oui, peut-être que leur nouveau truc a l’air d’être de meilleure qualité, mais dans le doute ne prenez pas de risque, attendez la sortie pour voir à quoi ressemble le produit final.

Limiter les stocks, késako ? En gros, comme je l’ai déjà dit plus tôt, beaucoup de fabricants prévoient leur stock en fonction des précommandes. Mais du coup, il arrive que certains fabricants ont cette manie de faire un peu plus que prévu. Ainsi, beaucoup plus de figurines par exemple seront mises sur le marché. Le prix d’un objet dépend bien évidemment du ratio de l’offre sur la demande. Plus l’objet est disponible, plus il a des chances de baisser en prix. Les fabricants connus pour limiter leurs stocks, même pour des sorties standards, sont Alter, Alphamax, Orchid Seed etc. Au contraire, Good Smile Company, Kotobukiya, Wing (branche de Good Smile Company) ont souvent beaucoup de stock ! On se souvient par exemple du fiasco de l’Ultimate Madoka par Good Smile Company qui est passée de 14 000 yen neuve à 4000 yen sur Amazon.co.jp ! Pourquoi ce drame ? Trop de stock et pas assez d’achats, malheureusement. Il n’est pas facile de prévoir à l’avance le stock du fournisseur. Souvent, les personnages populaires ont de gros stocks car ils savent qu’il y a un public derrière (Miku, Sonico, Saber…). À l’inverse, les franchises plus inconnues vont être produites en plus petit stocks. C’est à vous de faire vos petites recherches, mais si vous n’en avez juste aucune idée, jouez à pile ou face ! (ou demandez l’avis d’autres collectionneurs)

Que signifie « exclusif » ? Comment savoir si une figurine, etc. l’est ? Pas de panique, tout est écrit sur la page MyFigureCollection (MFC). Vous aurez même parfois un lien direct vers le site qui vend l’objet en question. De façon générale, les figurines exclusives augmentent en prix car elles sont encore plus limitées que les figurines normales ! Très très peu de figurines exclusives ont vu leur prix baisser après leur sortie, donc vous ne prendrez que très peu de risque en la précommandant. Et pour les goodies random, c’est encore pire : c’est limite s’ils sont fabriqués dans des quantités encore plus ridicules.

Qu’en est-il des « prize » et des « limitées » ? Faisons simple : les prize (figurines/goodies de qualité médiocre voire à chier pouvant être gagnées dans des loteries ou dans des UFO catchers) ne valent absolument pas le coup d’être préco, vous n’y gagnez rien si ce n’est que vous aurez l’objet « plus tôt » que celui qui achètera sur le marché de l’occasion. Pour les « limitées », ça veut juste dire que la figurine sera produite dans des quantités bien précises. Dites-vous juste que c’est moins pire qu’exclusif.

Bref, commencez à flipper niveau préco que si votre joujou est exclusif, sinon, il n’y a vraiment pas à s’inquiéter et à se précipiter, vous passez pour un non-radin et ça c’est INNACCEPTABLE. (petite précision : certains goodies sont disponibles en très peu de quantité même quand ils ne sont pas exclusifs, contrairement aux figurines ceux-ci font partie de la catégorie « lolmdr je deviens introuvable » donc je ne vous en voudrai pas si vous précommandez un T-shirt Sonico par exemple)

Pourquoi, dans ce diagramme, je mets en évidence le fait que vous achetez quelque chose de « bon marché » ? C’est simple : plus quelque chose est bon marché, moins il a de chance de voir son prix varier énormément. Exemple : une Nendoroid au prix neuf de 35 euros (tout compris) ne baissera jamais en dessous de 20 euros (tout compris encore une fois). Éventuellement, vous arriverez peut-être à l’acheter à 30 euros d’occasion, mais je ne considère pas que ce soit un gain suffisant d’argent. Et encore une fois, ces figurines à « bas prix » ne baissent jamais vraiment, il n’y a pas d’intérêt à attendre bien après qu’elles sortent si vous souhaitez l’acquérir un jour ou l’autre de toute façon.

Si vous êtes arrivé au bout du diagramme en tombant sur « On peut précommander ! » vous vous demandez peut-être « Oui, mais où ? On cherche quand même à ce que ce soit moins cher, même quand on précommande ! » Vous avez parfaitement raison. Même au niveau des précommandes, les sites d’achat se font une compétition féroce pour avoir le prix le moins cher. Le but, c’est de baisser au maximum le prix recommandé par le fabricant. Pour savoir quel magasin a les meilleurs prix au niveau des précos, je vous laisse regarder un peu plus bas dans ce guide.

J’utilise ce diagramme logique depuis un petit moment, et je ne me fais plus avoir par rapport aux figurines qui baissent en prix (je ne précommande donc que des Nendoroids, des figurines exclusives et des figurines coup de cœur). La partie un peu « piège » se situe peut-être au niveau de « C’est dans mes moyens ? ». En effet, c’est à vous de déterminer si le prix de sortie pour telle chose vaut le coup. En gros, vous devez vous dire « est-ce que je suis prêt à payer x euros pour ce machin ? ». Bon, vous avez le droit de « transgresser » ce diagramme si vous souhaitez absolument cette figurine, mais je considère dans ce cas que vous n’êtes pas assez radin pour profiter pleinement de ce guide~ C’est à vous de voir. Souvenez-vous juste que ce guide ne s’applique QUE pour les précommandes, et pas pour des figurines qui sont déjà en stock (ou que vous achetez d’occasion) ! Nous allons voir ça tout de suite après, ne vous en faites pas.

 

Photo par Eveyamori

Eveyamori1390580376

Acheter une Dollfie Dream d’occasion reviendra toujours plus cher que de la précommander.

 

3.2 – LE MARCHÉ VASTE DE L’OCCASION

 

3.2.1 – CE QU’IL FAUT SAVOIR AVANT D’ACHETER

 

Aïe ! Les précommandes sont terminées depuis belle lurette et pourtant vous voulez acheter ce machin sorti il y a des années… Comment faire pour connaître son prix actuel ? (et ceux qui disent qu’ils s’en foutent du prix, vous sortez) Comme dit un peu plus haut, le prix d’une figurine peut énormément évoluer en quelques années, le marché de l’occasion est assez imprévisible. Le but ici, ce sera de ne pas vous faire enculer (pour être polie) en achetant une figurine valant 10 euros à 100 euros (salut japex). Il faut absolument que vous SACHIEZ ce que vous voulez acheter car sinon vous devenez une proie pour les vrais collectionneurs : une sorte de petit con qui vient s’aventurer dans le monde dégueulasse des figurines. Et oui, je te parle à toi, sur Twitter, qui montre des photos floues de ta dernière trouvaille à Paris Manga Chibi Expo accompagnées d’un : « Ma première figurine de Bleach, j’ai craqué pour 70 euros mais je sais que ça vaut le coup ;))) » NON. NON TU NE SAIS PAS. Est-ce que tu sais, qu’en plus de t’être probablement enfilée une contrefaçon, tu viens de faire un DON au Chinois qui t’a vendu ça ? TU DEVRAIS AVOIR HONTE. Et vous, là, qui achetez des artbooks à Japan Expo alors que y a écrit LE VRAI PRIX DERRIÈRE EN YEN. TU DEVRAIS TE CACHER TOI AUSSI TU N’ES PAS MIEUX.

Pardon j’ai un peu pué l’élitisme, mais je préfère appeler ça de l’é-du-ca-tion.

Revenons-en au plus important. Maintenant que vous culpabilisez à mort, il est temps de vous apprendre à comment connaître le prix de votre machin. La réponse est assez simple en fait : il faut que vous comparez plusieurs sites d’achat. Enfin, pas n’importe quel site hein, ceux que je vais vous recommander un peu plus bas UNIQUEMENT (sauf si vous savez ce que vous faites). De plus, il faudra faire très attention à l’état dans lequel se trouve l’objet en question : pour une figurine, il peut varier entre « boîte scellée, jamais ouverte » et « il manque des pièces ». Vous ne me croirez peut-être pas, mais le prix entre une boîte scellée et une boîte simplement ouverte (avec une figurine encore neuve attention) varie de façon incroyable.

Ah, aussi, familiarisez-vous immédiatement avec le taux euro/yen. Les magasins de qualité n’affichent leurs prix qu’en yen. Il faut que vous sachiez l’équivalence en euro tout en prenant en compte que celui-ci ne correspond pas exactement à celui auquel vous allez payer : que ce soit en utilisant Paypal (ce que je recommande) ou directement votre carte bancaire. Le taux yen/euro dans ces deux cas sera tout le temps moins avantageux que le vrai taux actuel, c’est comme ça, c’est la vie, il faut que vous preniez ça en compte. Si vous voulez vous y intéresser de plus près et que vous êtes sur Twitter, allez donc suivre ce compte. Il informe toutes les heures du nouveau taux, c’est très utile si vous faites souvent des achats en yen, cela permet de connaître le meilleur moment pour acheter.

Pourquoi je parle énormément du marché de l’occasion et pas du marché « neuf » ? C’est simple. Faites une petite expérience en allant sur n’importe quel magasin de figurines reconnu. Surprise : la majorité des figurines sont sold out (en rupture de stock). Et pour les goodies (exceptés les straps et porte-clés peut-être) c’est encore pire. En effet, les quantités produites par les fabricants sont tellement ridicules que vous ne pouvez absolument pas espérer pouvoir acheter neuf en magasin des figurines sorties il y a plusieurs années. Vous êtes obligé de vous tourner vers le marché de l’occasion dans la majorité des cas. J’en vois certains qui en tremblent d’avance, mais pas de panique : contrairement aux Français, les Japonais sont de véritables maniaques. La moindre petite trace sur la figurine la rend « DAMAGED » voire impossible à vendre. La moindre petite boîte ouverte fait chuter son prix. Bref, le marché de l’occasion ne comprend quasiment que des figurines en parfait état, et ça se voit quand on reçoit le produit : la figurine comprend tous ces plastiques originaux, la boîte a été ouverte et refermée avec le plus grand soin voire a même été rescellée. Vous ne prenez presque aucun risque !

 

CGD2-67286

C’est un chapeau Kyubey pour chien.

 

3.2.2 – SAVOIR FAIRE UNE FOURCHETTE DE PRIX

 

La méthode la plus simple pour connaître le prix de la figurine de ses rêves est de se rendre sur deux sites différents : ici, je vais parler de Mandarake et de Amazon.co.jp (vous aurez mon avis sur les magasins un peu plus en dessous). En effet, Mandarake est spécialisé dans la vente d’occasion. Ils ne vendent QUE ça. Couplé à Amazon (que vous connaissez j’imagine) qui a des prix extrêmement compétitifs, même pour des choses neuves, ils forment un duo assez incroyable. Laissez-moi vous expliquer pourquoi.

Naviguer sur Mandarake n’est pas forcément évident. Il est impératif de faire toutes ses recherches en japonais (souvenez-vous ! J’en ai parlé un peu plus tôt dans le 2.2). Une fois que vous avez une page qui liste des objets variés, je vous recommande très fortement d’afficher TOUS LES OBJETS même ceux en rupture de stock. Mais pourquoi donc ?? Ça sert à rien, on peut plus les acheter vu qu’ils sont en rupture !! Déjà, ici on ne parle pas forcément d’acheter mais bien de se renseigner sur le prix de votre bidule. Il serait ridicule de vouloir acheter quelque chose si on n’a pas la moindre idée du prix auquel on peut l’acquérir. Bien, maintenant la partie intéressante commence. Observez bien les objets en rupture de stock, repérez celui qui vous intéressait (il sera sûrement mélangé à d’autres choses, faites bien attention aux termes de votre recherche) et regardez le dernier qui s’est vendu (l’état de l’objet est indiqué dans le titre, parfois uniquement en japonais, faites attention et utilisez Google Traduction dans tous les cas). Pour information, les objets ajoutés le plus récemment se trouvent en haut à gauche. Voici donc un petit résumé de ce que vous devez faire :

1) Faire une recherche pertinente en japonais

2) Repérer l’objet qui vous intéresse parmi la liste proposée

3) Trouver le dernier qui est indiqué comme étant « sold out » et qui correspond à l’état qui vous intéresse (boîte ouverte ou non, objet abîmé ou pas…)

4) Regarder son prix

C’est ce prix-là qui vous intéresse. Pourquoi ? Parce que si l’objet est indiqué comme sold out, c’est que c’est bien à ce prix-là qu’il vaut la peine d’être vendu. Tous les autres encore en stock n’ont pas été acheté pour une bonne raison : c’est trop cher, ça sert à rien de se précipiter dessus. Vous comprenez ?

Vous pouvez même si vous le souhaitez regarder plusieurs de ces objets « sold out » et ainsi établir une moyenne de prix. C’est très probablement la meilleure chose à faire. Une fois ce prix noté, je vous donne rendez-vous sur Amazon.co.jp. C’est un peu plus simple.

Déjà, mettez le site en anglais, ça devrait être un peu plus facile. Ensuite, tout comme pour Mandarake, effectuez votre recherche en japonais. Vous devriez cette fois-ci trouver très facilement votre objet. En effet, Mandarake liste un par un tous les objets qu’ils reçoivent : chaque entrée sur Mandarake est unique. Amazon, lui, ne fait qu’une page pour TOUS ses stocks. Bref, vous avez trouvé ce que vous cherchez, et ça devient très simple ! Le prix neuf d’Amazon est affiché en gros, vous pouvez directement le comparer avec celui trouvé sur Mandarake. Faites une moyenne des deux et le tour est joué ! En ce qui concerne l’occasion, c’est un peu plus compliqué : les états des figurines divergent énormément, et le prix est affiché en conséquence. Google Traduction vous sera encore une fois très utile. Faites attention, le marché de l’occasion d’Amazon peut contenir des contrefaçons contrairement à Mandarake qui est beaucoup plus contrôlé (tous les objets leur sont remis personnellement, Amazon ne fait quant à lui que servir de plate-forme à distance aux vendeurs random). C’est pour cela que je vous conseille plutôt de vous tourner vers le neuf en ce qui concerne Amazon.

Après tout ceci, vous devriez avoir sous la main pas mal de nombres en yen et pouvoir estimer facilement (en fonction de son état) le prix de votre objet.

Oui c’est un peu long mais ça vaut le coup. Imaginez que vous vous rendez en convention juste après et que vous apercevez votre objet fétiche. Vous saurez enfin si vous vous faites entuber ou pas, et s’il vaut mieux l’acheter sur place ou sur Mandarake ! Merveilleux, non ?

 

1341698276430

Si vous ne comprenez pas encore cette blague, ça va venir très vite ne vous en faites pas.

 

4 – LA MÉTHODE D’ENVOI

 

Petite intro

Normalement, en arrivant jusqu’ici, vous devriez être un peu rassuré par le vrai prix des figurines. En fonction de ce qui vous intéresse vraiment et de si vous visez dans le haut de gamme ou pas, vous avez un panel très large de prix : vous pouvez acheter quelque chose entre 20 et 100 euros sans problème. Bon, maintenant, passons à une partie un peu plus délicate pour certains d’entre vous : le prix des frais de port. Beaucoup pensent qu’envoyer quelque chose depuis le Japon jusqu’à la France revient à une petite fortune. Laissez-moi vous prouver que non : les frais de port (bien qu’ils s’ajoutent d’une façon non négligeable au prix de la figurine) peuvent être grandement réduits.

Déjà, comment suivre ses colis ? Je vous recommande Track-Trace.com, très utile si vous avez plusieurs colis d’envoyés en même temps ! Vous pouvez stocker très facilement chaque numéro de suivi. Voici la méthode à suivre :

– Cliquer sur « Add shipment »

– Entrer son numéro de suivi dans « Enter tracking number »

– Dans le menu déroulant « select shipper » choisir Post/EMS

– Vous pouvez écrire une petite description de votre colis si vous le souhaitez

– Tada ! Appuyer sur Save et c’est terminé !

En cliquant sur votre numéro suivi, le site va vous rediriger automatiquement vers un site de suivi japonais.

Ce que je vous recommande, c’est qu’une fois de temps en temps vous regardiez l’avancement du colis en France. Pour cela, c’est très simple :

Après avoir cliqué sur votre numéro de suivi, regardez à gauche. Cliquez sur « select country » et sélectionnez la France. En fonction de la nature de la méthode d’envoi que vous avez choisie, il faudra alterner entre « Colissimo », « Chronopost » et « La Poste » (c’est juste en haut). Je vous indiquerai un peu plus en bas quelle méthode est gérée par quel moyen de transport. Dans le doute, vous pouvez tout vérifier. C’est normal si au début rien ne s’affiche : ça veut juste dire que votre colis n’est pas encore arrivé en France ! Au bout d’un certain temps, le site japonais et le site français se mettront tous les deux à jour et vous pourrez suivre l’avancement du suivi principalement sur le site français.

 

4.1 – LA DOUANE, ENNEMI PUBLIC NUMÉRO UN

 

Avant de passer concrètement aux différentes méthodes d’envoi, parlons d’un problème assez méconnu finalement : la douane. Qu’est-ce que la douane ? Évitons de nous étaler et restons simples. La « douane » désigne les gentils gens qui attribuent la taxe accompagnant (normalement) tout colis entrant dans l’Union Européenne (donc, qui vient de l’extérieur de celle-ci). Imaginons que vous êtes un colis provenant du Japon et arrivant en France, voici ce qui peut vous arriver : la douane vous intercepte lorsque vous arrivez à Paris, examine la facture qui vous accompagne (oui, car la douane s’applique uniquement sur des objets ayant une valeur) et si celle-ci dépasse 22 euros (frais de port compris) on vous colle sur votre paquet un joli papier disant que votre futur propriétaire devra payer entre 20 et 50 euros pour récupérer son colis. Qu’y a-t-il dans ces 20 à 50 euros ? La TVA, la taxe française donc, ainsi que de terribles frais de dossier. En Europe, la douane est féroce, elle en veut à votre argent et elle compte bien vous le prouver ! Évitons de discuter de si la douane c’est bien, c’est mal, et parlons plutôt des conséquences de celle-ci.

Imaginez : vous payez une figurine à 60 euros, à laquelle s’ajoute 13 euros de frais de port. Le total devrait donc revenir à 73 euros, prix normal quoi. Seulement, si la douane vient vous embêter, le prix total va monter à 100 euros ! Si vous faites souvent de l’import, vous serez vite sur la paille. Et ici le but, c’est de garder sa thune.

Heureusement, la douane (bizarrement) n’arrête que très très peu de colis. Je vais parler tout de suite après des meilleurs méthodes d’envoi pour que notre colis ne fasse pas un tour à la case douane, mais réfléchissons un tout petit peu…

Je vous ai dit plus tôt que la douane regardait la facture du colis, correct ? Et que si celle-ci ne dépasse pas 22 euros (vous lirez peut-être ailleurs qu’on n’est pas taxés tant que ça dépasse pas 45 euros, et c’est des conneries, flemme d’expliquer pourquoi), alors on devrait être tranquille. Mais voilà, rien qu’avec les frais de port, on peut arriver déjà à 15 euros ! Difficile de ne pas dépasser 22 euros. Seulement, n’oublions pas que dans 95 % des cas, la douane ne s’occupe absolument pas du contenu de votre carton, mais uniquement de la facture. L’astuce est la suivante : falsifier la facture et faire croire à la douane que votre paquet ne vaut absolument rien. J’en vois déjà qui s’évanouissent au fond. Restez calme, ce n’est pas à vous de « changer » la facture : certains magasins vont s’en occuper sur votre demande (ou des fois ils le font sans votre avis, heh). De toute façon, sachez que très très peu de colis s’arrêtent à la douane pour qu’ils regardent s’ils peuvent les taxer. Je suis moi-même persuadée qu’aucun de mes colis envoyés via une certaine méthode ne sont passés par la douane. En gros, changer la facture n’est qu’une sorte de « précaution », rien de plus. Ça ne vous servira véritablement que très rarement (mais je recommande quand même vivement de le faire à chaque fois si cela est possible !).

 

1417555242093

mdr

 

4.2 – QUEL MÉTHODE D’ENVOI POUR LE FRANÇAIS MOYEN ?

 

Parlons désormais en termes un peu plus techniques : les intitulés de toutes les méthodes d’envoi que vous rencontrerez. Rappelons-le, nous essaierons de garder en tête le fait qu’il faut éviter la douane. Allez, c’est parti !

La famille Small Packet

Les « Small Packet » désignent les petits colis qui peuvent être envoyés à moindre coût. Ils ne doivent pas dépasser les 2 kg ainsi que 90 cm en « combinant » toutes les dimensions. Il peut y avoir une assurance et un suivi si le magasin vous le propose, mais pour un petit supplément. Si suivi il y a, vous risquez d’apercevoir « Registered » à côté de Small Packet. Sinon, on écrit souvent « Unregistered » pour les paquets non suivis.

SAL

SAL Small Packet a donc deux dérivées : unregistered et registered. La seule différence entre les deux est la présence ou non d’assurance et de suivi. Pour faire court : c’est la meilleure option possible pour nous petits Français. Pourquoi donc ? Tout simplement parce que les colis en SAL Small Packet (Registered ou non) ont très peu de chance de se faire arrêter par la douane en temps normal. Après, cela dépend (bizarrement) énormément du lieu où vous habitez. Si vous n’avez pas de chance, tous vos colis SAL Small Packet se feront interceptés par la douane. Testez et si vous voyez qu’il n’y a pas de problème, lancez-vous là-dedans pour chacun de vos envois.

Cette méthode très économique (comptez 10 euros pour du Unregistered SAL Small Packet) est parfaitement sûre à mes yeux : même sans suivi et assurance, je n’ai jamais perdu de colis. Mais encore une fois, cela dépend de là où vous recevez votre colis. En effet, le colis a très peu de chance de se perdre entre le Japon et la France (il est envoyé par avion..), mais une fois arrivé en France, la galère commence… Toutes sortes de problème peuvent arriver et étant donné que ce n’est pas un colis « express » les mecs ne font pas forcément attention.

Ma méthode fétiche, c’est de faire sous-déclarer mon colis et de le faire envoyer par USAL (mot court pour Unregistered SAL). Ainsi, je suis sûre de ne pas avoir de soucis. Attention cependant, certains magasins ont banni le USAL au profit du RSAL. Ou encore, ils vous interdisent de choisir cette méthode d’envoi à partir d’un certain montant d’achat. Il faut vous adapter ! Mon conseil, c’est qu’il est plus économique parfois de séparer son gros colis en plusieurs petits colis pour qu’ils puissent être envoyés en USAL. Tentez et vous verrez.

Pourquoi est-ce que je vous recommande ne pas vous intéresser au suivi et à l’assurance proposé par le RSAL ? C’est simple : l’assurance ne vous rembourse que 6000 yen grand max. Bon ok, mais c’est déjà pas mal, donc pourquoi ça sert quand même à rien ? Souvenez-vous, je vous ai dit qu’il fallait tout le temps sous-déclarer votre colis par précaution. Or, cette assurance, là, elle ne se préoccupe QUE de la facture qui était écrite sur votre colis. Oui oui, la facture que vous avez demandée à être modifiée pour qu’elle ne vaille absolument rien. Donc imaginons que vous faites sous-déclarer tout ça à 2000 yen (faut que ce soit en dessous des 22 euros, vous vous rappelez ?), vous ne serez remboursé que de 2000 yen si par malheur votre colis s’égarait. Et si votre paquet valait en réalité 10 000 yen bah vous l’aurez dans les fesses, génial, non ?? Ça vaut vachement le coup de prendre une assurance pour un supplément de 5 euros à chaque colis pour se faire rembourser à peine un quart de la totalité !!

Parlons du suivi maintenant, qui sert lui aussi absolument à rien. Pourquoi ? Car celui-ci ne se mettra à jour que deux fois :

– Une fois pour vous dire que votre colis a quitté le Japon : « Dispatch from outward office of exchange ».

– Une fois pour vous dire qu’il est arrivé en France : « Arrival at inward office of exchange ».

Entre les deux vous n’aurez ri-en. Rien de rien. Alors qu’il y aura DES SEMAINES qui se seront écoulées entre les deux.

La partie la plus intéressante, c’est probablement quand le colis est en France car vu qu’il va être pris en charge par La Poste, on se demande ce qui va lui arriver. Donc quand vous voyez « Arrival at inward office of exchange » c’est qu’il faut commencer à regarder de plus près le site de La Poste (je vous ai expliqué la méthode plus haut).

Parlons un peu maintenant du temps pour qu’il arrive chez vous…

Il ne faut pas être pressé, car cela peut être très, très variable.

En fonction de votre chance/malchance et du lieu où vous habitez, votre colis peut mettre entre 3 jours (oui oui ça m’est déjà arrivée, deux fois) et 6 semaines. Donc, s’il vous plaît, ne paniquez pas si vous ne voyez toujours rien au bout de 15 jours. C’est normal. Au bout de 5 semaines vous pouvez commencer à avoir un petit peu peur, mais ce n’est qu’au bout de 6 semaines que ça devient mort. Dans ces cas-là, il faut contacter tout le monde : La Poste, le site où vous achetez votre machin etc. Et prier.

En gros : ENVOYEZ TOUT EN UNREGISTERED SAL SMALL PACKET §§ !!

Airmail et Surface Mail

En gros c’est la même chose que la version « normale » (plus d’infos plus bas) mais en version « Moins de 2 kg ». Laissez tomber, et passez plutôt à la prochaine catégorie.

En gros : Passez à autre chose.

Quittons les Small Packet, et passons aux catégories « normales » (= pouvant supporter plus de 2 kg) :

EMS

EMS c’est le transport express : votre colis sera chez vous en 4, 5 jours. OUI MAIS celui-ci est obligatoirement transporté par Chronopost une fois arrivé dans notre beau pays, ce qui fait qu’il est o-bli-gé de passer par la douane, en plus d’être un mode de transport excessivement cher. Cependant, vous pouvez vous permettre de l’utiliser si votre colis est très léger et que vous avez la possibilité de le faire sous-déclarer (falsifier la facture, vous vous souvenez ?). Heureusement vu le prix, vous avez une assurance et un suivi.

ATTENTION : à partir d’un certain poids et/ou d’une certaine taille, un colis ne peut être envoyé que par EMS (ou par Surface Mail, mais vous verrez ça plus tard), faites attention à ce que vous achetez, si vous pensez que cela dépasse 2 kg et/ou 90 cm (Longueur x Largeur x Hauteur) il y a de fortes chances que l’EMS soit votre seule option. Ainsi, si vous achetez quelque chose de gros, pensez à l’acheter dans un magasin qui vous propose de modifier votre facture… Ça vous évitera des mauvaises surprises.

En gros : à ne jamais utiliser si vous pouvez prendre autre chose. Il faut sous-déclarer votre colis absolument si vous êtes contraint de le choisir !

Surface Mail

Le Surface Mail « normal » n’est lui aussi proposé que par très peu de magasins. Vous allez vite comprendre pourquoi.

Dites bonjour à la méthode d’envoi par BATEAU. Je ne l’ai utilisée que très rarement (quand c’était ça ou l’EMS qui coûtait deux fois plus cher) et ça a mis pile deux mois à arriver. Oui, oui. Deux. Mois. C’EST TRÈS LONG !! Mais voici une méthode d’envoi qui convient super bien à nous les radins : pour les colis très lourds, c’est beaucoup plus rentable que de l’EMS (20 euros au lieu de 40 quoi). La douane ne s’intéresse apparemment pas trop à ces colis. Mais dans le doute sous-déclarez quand même hein. Il n’y a pas d’assurance, mais par contre vous aurez un suivi, cool hein ? Vous avez pas le choix de toute façon.

En gros : utile si le colis fait plus de 3 kg, mais il faut être patient. Moins cher que l’EMS.

Airmail

Alors le Airmail… Ça coûte plus cher que du SAL (mais moins cher que du EMS) et ça arrive au bout d’une semaine environ. Par contre, ça a beaucoup plus de chance de se faire pécho par la douane. Donc oui c’est une méthode de merde qui sert à rien pour les radins. Y a un suivi et une assurance mais bon voilà hein.

En gros : c’est de la mayrde.

SAL Parcel

Voici la version SAL small packet pour les riches et les gens qui ont pas de chance. En effet, si votre colis est trop lourd/trop gros on vous dira souvent qu’il faudra passer au SAL Parcel. Alors ça coûte beaucoup plus cher que du SAL small packet (et même plus cher que du EMS !!) du coup, et pourtant ça sera EXACTEMENT pareil que du Small Packet : ça mettra autant de temps à arriver et ça a aussi peu de chance de passer par la douane. Donc ça sert à rien à part vous emmerder. Préférez toujours le Small Packet hein. Vous aurez tout de même un suivi et une assurance pour sûr.

En gros : c’est de la mayrde2 mais c’est toujours mieux que de se taper l’EMS.

Et voilà ! Vous savez maintenant quelle méthode vous convient le mieux je pense. On va pouvoir (enfin) passer aux magasins recommandables…

 

Zaffira1388073591

Dans tous les cas, n’achetez jamais du Griffon Enterprises.

(à gauche : le prototype, à droite : le produit final)

 

5 – OÙ ACHETER

 

5.1 – OÙ PRECOMMANDER POUR DES SORTIES « STANDARDS »

 

Vous vous souvenez de mon diagramme ? Vous êtes arrivé au bout de « On peut précommander ? » ?? Félicitations ! Mais maintenant, il faut savoir où précommander exactement pour perdre le moins d’argent possible… Allons-y c’est parti !

AmiAmi

Probablement le site le plus utilisé par les étrangers, AmiAmi est une référence en matière de produits dérivés japonais. Et pourtant, ce n’est pas forcément un site « excellent » pour ceux qui veulent éviter la douane : ils n’acceptent tout simplement pas de sous-déclarer. À part ça, ils acceptent d’envoyer votre colis en USAL tant que celui-ci ne dépasse pas les 15 000 yen, et ça c’est cool. Certains « bonus » accompagnant des figurines etc. ne sont disponibles que sur AmiAmi donc si vous aimez collectionner des cartes avec des illustrations ou des essuie-lunettes, pourquoi pas.

En ce qui me concerne, j’utilise AmiAmi principalement pour les Nendoroids : c’est tout simplement le site où elles sont les moins chères. De plus, je peux les envoyer en USAL sans problème, donc c’est assez économique. Comptez environ 5 euros pour envoyer une Nendoroid avec AmiAmi (taux de change actuel pour Paypal : 1 euro = 141 yen), pas cher non ?

C’est donc un site que je recommande pour des « petits achats » mais pour les grosses figurines avec le risque de se taper la douane je ne peux pas vraiment dire que ce soit l’idéal. Dans tous les cas, c’est vraiment un super magasin donc vous pouvez y acheter sans risque. Ils ont tout de même tendance à forcer l’EMS un peu trop facilement sur certains objets, donc faites attention à ne pas viser trop gros.

Big in Japan

Big in Japan est probablement ma référence pour tous les « gros achats » : si je souhaite vraiment une grosse figurine et qu’elle n’est pas exclusive, je me tourne vers eux. L’avantage, c’est que contrairement à AmiAmi, ils acceptent de sous-déclarer au montant que vous leur fixez. Pour cela, il faut que vous alliez dans votre compte, puis dans l’historique de vos commandes, cliquez sur votre commande et allez tout en bas. Vous devriez apercevoir une section « Messages ». C’est dans celle-ci qu’il faut que vous écriviez que vous souhaitez sous-déclarer la marchandise à x yen/euros. Pas de panique, vous pouvez écrire en français, ils ont un service client disponible dans cette langue.

Je ne recommande pas Big in Japan pour les petits achats. En effet, ils ont récemment fixé un montant maximum de 5000 yen pour l’envoi en USAL. Ainsi, si vous souhaitez envoyer deux Nendoroids en même temps… Bah ce sera le RSAL obligé. Un peu déprimant. Bref, préférez combiner vos Nendoroids/Petits achats sur AmiAmi, ça sera plus intéressant financièrement parlant. Pour le reste, Big in Japan a des prix très très compétitifs et même bien souvent légèrement en-dessous de AmiAmi ! Si vous avez un coup de cœur très fort pour une grosse commande, allez plutôt sur Big in Japan que sur AmiAmi.

ET VOILÀ !

Quoi ? « C’est tout ? » Ben… oui. Je connais beaucoup d’autres sites mais je ne les recommande absolument pas pour des précommandes de type « standard » (on parle pas de choses exclusives ici attention), voici pourquoi :

– Prix beaucoup trop élevés (Hobby Search, Play-Asia, CD Japan (SAUF pour les CD/Artbooks), JBOX/JLIST, Otaku Republic…)

– Service client à chier (Nippon Yasan, Anime Export…)

– Passage presque obligatoire à la douane à cause des boîtes OSTENTATOIRES et ne sous-déclarent pas (Hobby Link Japan…)

– EMS obligatoire pour toutes les commandes et ne sous-déclarent pas (Good Smile Online Shop…)

– Nécessite de payer à l’avance (Nin-Nin Game…)

Donc si vous achetez n’importe où ailleurs (pour des préco normales) que sur les deux sites que j’ai listés, je ne pourrai pas vous aider si vous avez un souci (ou si vous devenez pauvre) !

 

1353881515553

Vous serez aussi heureux que ce monsieur !

 

5.2OÙ PRECOMMANDER POUR DES SORTIES « EXCLUSIVES »

 

Je vous ai déjà expliqué un peu plus haut comment distinguer les sorties exclusives des sorties standards. Parlons-en maintenant plus en détail.

Une sortie exclusive se différencie du reste par le fait qu’elle est unique à une enseigne, une chaîne de boutiques, un site internet… Vous ne trouverez pas votre produit dérivé ailleurs que dans ces magasins bien précis. Parfois, tout va bien : les magasins en question expédient à l’international (comme Volks et leurs poupées), ont des méthodes d’envoi intéressantes… et puis parfois il arrive que ces magasins n’expédient pas à l’international (Aniplex+) ou n’envoient que via EMS et ça vous embête (Good Smile Online Shop, native Online Shop). Ce n’est pas évident du coup de pouvoir se procurer son petit joujou à moindre frais, mais c’est loin d’être impossible. Il y a (en gros) deux façons de procéder.

 

5.2.1 – TROUVER D’AUTRES DISTRIBUTEURS « NON-OFFICIELS »

 

Non non je ne me suis pas trompée. Je vous ai bien dit que vous ne trouverez pas OFFICIELLEMENT votre produit dérivé ailleurs que dans des magasins spécifiques. Et pourtant, il est bien possible de voir certaines enseignes spécialisées dans l’international (toujours en expédiant du Japon hein, je ne parle pas des boutiques européennes) se procurer des produits très particuliers. Explication : d’une façon ou d’une autre, ces magasins arrivent à se faire un stock (souvent très limité) d’objets exclusifs. En gros, ils achètent (comme le ferait un particulier et non une entreprise) directement sur le site, sans avoir vraiment l’accord du fabricant. C’est très « douteux » comme méthode car on ne sait pas vraiment comment ils ont eu leur stock (clairement, ce n’est pas d’une façon classique), mais vous pouvez tout de même acheter sans crainte, sous certaines conditions. Voici les magasins recommandables :

Big in Japan

Oui j’en ai déjà parlé un peu plus haut, mais Big in Japan vend un nombre assez conséquents d’objets exclusifs. Seulement, ce n’est vraiment pas mon « premier choix » : toutes les sorties exclusives doivent être payées à l’avance. De plus, les prix sont souvent beaucoup plus élevés que ceux affichés sur les magasins originaux. Je ne le classe pas pour autant dans la liste des « inutilisables » car il faut vous dire que, contrairement à une sortie classique, les sorties exclusives peuvent être très très dures à avoir après leur sortie et que certains s’en mordront les doigts de ne pas avoir acheté leur machin à l’avance. Ainsi, je considère que Big in Japan peut DÉPANNER uniquement. Ou alors, il faut que payer à l’avance ne vous dérange pas, mais perso je n’aime pas ça du tout (trop risqué, imaginez que le magasin fasse faillite entre temps, et oui c’est déjà arrivé). Les avantages de Big in Japan sont quant à eux toujours là : possibilité de sous-déclarer, même en EMS. Par contre, le stock pour leurs sorties exclusives fond à la vitesse de la lumière pour les objets les plus populaires.

Mio Boutique Tokyo

Une boutique particulièrement spécialisée dans les sorties exclusives. Il y en a énormément et à un prix plus que raisonnable ! Dépêchez-vous par contre car elles partent très vite. Ce serait presque parfait, si il n’y avait pas à payer un pourcentage au moment de la précommande (20% du prix de l’objet). C’est tout de même moins pire que Big in Japan qui demande de payer entièrement. Je n’ai jamais encore eu l’occasion de commander sur ce site, mais d’après des avis que j’ai pu lire, ils acceptent de sous-déclarer si vous le leur demandez. Ils ont beaucoup de méthodes d’envoi (EMS, SAL, Airmail…) donc il ne devrait pas y avoir de problème de ce côté-là.

Et voilà, ce sera tout !

Petite précision : je ne recommande pas Nippon Yasan. Suite à de nombreux avis négatifs et à de nouvelles mesures de leur part plus que douteuses, ce n’est clairement pas un site que je peux recommander. À vos risques et périls.

Je n’ai absolument pas d’avis concernant Nin-Nin-Game, je sais juste qu’ils ont eux aussi pas mal d’exclu en vente. Le problème c’est qu’ils demandent de payer à l’avance, comme Big in Japan. Je n’en sais pas plus car ce n’est pas un magasin beaucoup utilisé. À vous de tester.

 

1399570859027

MIKUDAYO !

 

5.2.2 – PROXY ET SERVICE DE RÉEXPÉDITION

 

Un proxy ? C’est quoi ?

Voici une deuxième méthode qui peut se révéler (parfois) plus économique que celle décrite juste au-dessus. Qu’est-ce qu’un proxy ? Dans le jargon de collectionneur, c’est un terme précis qui peut se traduire par « intermédiaire ». L’intermédiaire peut être n’importe qui, ou n’importe quoi (un ami, un vendeur sur internet, un magasin…) et sa tache est très simple : il achète à votre place l’objet que vous convoitez. Dans notre cas, le proxy est souvent un Japonais, ou un magasin japonais, qui va commander sur tel site internet car vous en êtes incapable (soit parce que vous être con et/ou feignant, soit parce qu’ils ne vendent pas à l’international). Il le fait spécialement pour vous, sympa non ?

Le soucis pour la majorité des proxy, c’est qu’ils se révèlent extrêmement chers. Le gentil monsieur Japonais qui va acheter à votre place va vous demander une bonne grosse somme d’argent en échange. Déjà que souvent les objets exclusifs ça coûte la peau du cul mais là vous risquez vraiment de devenir SDF. Y a-t-il tout de même moyen de passer par ce genre d’initiative sans en mourir ? À mon avis, oui.

Seulement, il faut savoir QUAND utiliser un proxy. Cela doit être vraiment votre dernier recours. Il existe en effet une solution très proche du proxy mais qui est pourtant BEAUCOUP moins onéreuse : c’est le service de réexpédition.

Un service de réexpédition ? C’est quoi ?

Tout comme pour le proxy, la réexpédition peut être effectuée par n’importe quoi ou n’importe qui. La grosse différence entre les deux est que le service de réexpédition ne fait que… expédier. Tandis que le proxy s’occupe de :

– Trouver l’objet/Aller sur le site web que vous lui donnez

– Se faire un compte

– Acheter l’objet

– Le recevoir

– Vous l’envoyer

La réexpédition c’est donc, bah… Vous enlevez tout, sauf la partie « recevoir » et « vous l’envoyer ». Pour tout le reste, il faut vous débrouiller tout seul ! Vous commencez à comprendre pourquoi ça revient beaucoup moins cher ? Ça y est, c’est la panique : comment on peut se débrouiller pour la partie la plus importante, c’est-à-dire l’achat de l’objet ??? C’est beaucoup plus simple que ce que vous croyez, voici la solution :

Beaucoup de sites japonais acceptent les cartes de crédit étrangères. Ainsi, vous n’aurez absolument aucun souci pour payer vous-même. La petite astuce, c’est au moment de rentrer l’adresse postale : vous ne mettez pas la vôtre hein, mais bien celle de l’intermédiaire, celui qui va vous renvoyer votre colis chéri.

Il faut tout de même réussir à trouver le site japonais, à y accéder et à pouvoir se créer un compte malgré la barrière de la langue. Il n’y a pas de secret : servez-vous du bon vieux fidèle Google Traduction. Si vous ne savez pas si votre site accepte les cartes étrangères bah… essayez vous-même ! Vous verrez bien ce qui se passe.

Donc, quand faut-il utiliser un proxy, et quand faut-il utiliser un service de réexpédition ?

N’utilisez un proxy que si vous n’arrivez absolument pas à payer vous-même votre objet. Voilà, c’est tout. Autrement, utilisez TOUJOURS le service de réexpédition, c’est juste tellement moins cher.

Parlons maintenant des magasins ou des personnes qui proposent un service de réexpédition et/ou un proxy :

Big in Japan : Je crois que vous commencez à comprendre pourquoi j’affectionne ce site. Big in Japan propose un service de proxy ET un service de réexpédition. ATTENTION TRÈS TRÈS IMPORTANT : ils acceptent… de renvoyer… DES TRUCS 18+ !! Oui c’est important, car beaucoup de proxy refusent de le faire purement et simplement. Leur service de proxy (appelé « Recherche de figurines ») est assez cher : 500 yen + entre 10 et 15 % du prix total. C’est vraiment pas donné. Par contre, leur service de réexpédition est juste super accessible : juste. 500 yen. Par colis ! Donc même si vous achetez 5 trucs, tant que c’est dans le même colis ça sera toujours que 500 yen de frais (donc 4 euros environ). C’est LE service de réexpédition à utiliser ! Vraiment, Big in Japan est probablement le meilleur intermédiaire pour ça.

ProxyRabbit : C’est le service de proxy de Mio Boutique Tokyo. Ils ne font que du proxy, attention, pas de service de réexpédition ici ! Ce n’est pas sûr qu’ils sous-déclarent, il faut leur demander c’est au cas par cas probablement. Sinon, les frais sont assez élevés, mais ça dépend de ce qu’on achète après.

Treasure Japan : Proxy uniquement. Ils acceptent eux aussi le 18+ (donc très utile pour commander des doujins au comiket par exemple). Les frais sont là aussi élevés, il faut comparer avec tous les autres sites. Ah, et ils ne sous-déclarent pas donc attention.

From Japan : Ne prenez pas peur. Ce site est très recommandable. Il paraît difficile à utiliser mais en réalité, c’est très simple. Je recommande From Japan pour tout ce qui est sites d’enchère (Yahoo Auction dont je parlerai un peu plus en bas). Voici comment ça marche : repérez une enchère qui se finit À UN MOMENT OÙ VOUS POUVEZ ÊTRE DEVANT LE PC HEIN, stalkez cette enchère et enchérissez dans les dernières minutes ! Pour cela, il faut tout d’abord ajouter un « deposit » (« Add Deposit » dans la colonne de droite) : c’est l’argent que vous allez utiliser pour enchérir. Si vous utilisez Paypal, attention : l’adresse postale liée à votre compte Paypal sera obligatoirement celle utilisée pour l’envoi final de votre colis. Maintenant que vous « avez de l’argent », vous pouvez enchérir tout simplement en allant sur la page d’accueil du site et en utilisant le petit encadré « Fast bidding » à droite. Copiez-collez l’adresse URL de l’enchère, lisez bien tout et cochez les cases appropriées. Vous verrez, vous vous y ferez rapidement. Toutes leurs options qui coûtent des sous en plus (emballage plus sécurisé, vérification de l’objet, envoi sécurisé du vendeur jusqu’à From Japan…) sont inutiles et reviennent trop chères ! Le mode « sniper » pour les enchères ne sert un peu à rien, enchérissez-vous même de façon intelligente. Vous verrez, ça se relèvera très efficace. Évitez de passer par leur système de recherche : il est à chier. Allez directement sur les sites où vous voulez acheter, ce sera plus simple. Ils sous-déclarent sans problème au montant que vous leur indiquez et ont tous les envois possibles. Bémol : à partir de 6000 yen d’achat, ils refusent de vous envoyer votre machin en Small Packet. Donc là, c’est compliqué… Soit on fait envoyer par bateau (vous vous souvenez hein, les deux mois d’attente ?) ou par EMS/SAL Parcel en payant la peau du cul. C’est à vous de faire des sacrifices !

Il y a énormémeeeent d’autres proxy, mais les plus recommandables (pour les précommandes) sont les quatre au-dessus. Mais libre à vous de faire vos recherches personnelles : de nouveaux proxy arrivent chaque jour. En attendant, je vous recommande vivement Big in Japan, que ce soit pour le service de réexpédition que pour le proxy pur et dur. Pour les enchères, tournez-vous vers From Japan.

14378307074_c383e3eb37_h

Ceci n’est pas une vraie figurine.

 

5.3 – OÙ ACHETER DES OBJETS D’OCCASION

 

Aah ! Cette figurine sortie en 2009 vous fait de l’œil, c’est ça ? Mais où peut-on la trouver aujourd’hui ? Très peu de figurines sont vendues neuves dans les magasins habituels, vous savez, ceux utilisés pour les précommandes. Vous pouvez quand même faire un tour sur AmiAmi et si vous avez de la chance vous tomberez peut-être sur votre figurine version neuve, qui sait ! Mais bon, comme vous vous en doutez ce sera sûrement plus cher et le but de ce dossier est de vous apprendre à payer le moins cher possible. Donc le neuf quand y a de l’occasion à côté, ON S’EN FOUT !

 

5.3.1 – LES MAGASINS INTERNATIONAUX

 

Il y a beaucoup de magasins qui vendent de l’occasion ET qui expédient à l’international. En voici une liste non exhaustive :

Rakuten: Global Market : Rakuten est une sorte « d’intermédiaire » entre vous et un vendeur. Dites-vous qu’il y a énormément de vendeurs différents et donc une bibliothèques d’objet assez incroyable et vendus à bas prix. Bien qu’ils indiquent que le site est en anglais, vous ne croiserez en fait quasiment que des traduction automatiques assez incompréhensibles. Ainsi, soyez bien sûr de ce que vous achetez ! Faites attention, certains vendeurs n’acceptent d’envoyer que via EMS, et peu de chances qu’ils sous-déclarent (c’est au cas par cas en fait). Donc c’est un peu à vos risques et périls. Je n’ai moi-même jamais rien commandé en fait.

Mandarake : Ma référence en matière d’objets d’occasions ! Il y a énormément de choses ajoutées chaque jour et à des prix fantastiques. Surtout, faites vos recherches en japonais ONLY (je vous ai déjà expliqué comment faire). Mandarake est en réalité une chaîne de magasins bien réels situés un peu partout au Japon. Des gens viennent au magasin et revendent leurs objets pour que Mandarake les vende à leur tour. Et parmi tous ces objets, certains sont mis en ligne sur le site international pour que même vous, vous puissiez les acheter. Mandarake a trois modes d’envoi : RSAL, EMS et DHL. Le moins cher est évidemment le RSAL (même si c’est dommage qu’ils ne proposent pas le USAL). Aussi, ils sous-déclarent sans même vous demander votre avis (donc vous pouvez envoyer votre joujou par EMS sans problème si ça vous chante) mais préférez quand même rajouter dans la partie « Notes » au moment de votre achat que vous souhaitez sous-déclarer : « Please undervalue the item to x yen ». Petit point un peu relou : pour toute commande d’un total (sans les frais de port) inférieur à 5000 yen, vous aurez 500 yen de frais. Ainsi, que vous achetiez quelque chose à 4500 yen ou à 5000 yen ça vous reviendra littéralement au même. Et je ne parle pas de ceux qui achètent quelque chose à 4900 yen : ça reviendra plus cher que d’acheter un machin random à 100 yen en plus ! Bref, n’oubliez pas ça. Point très important maintenant : comme je vous l’ai dit, Mandarake est une chaîne de magasins. Ainsi, si vous achetez plusieurs choses, faites bien attention à les acheter dans un seul et même magasin (le magasin concerné est marqué entre crochets sur la page de l’objet). Pourquoi ? Car sinon, vous aurez des frais supplémentaires pour que les objets arrivent tous dans UN SEUL magasin (bah oui vous faites qu’un seul colis avec des objets qui viennent d’un peu partout, faut bien qu’ils les ramènent au même endroit).

Jungle : Au-delà du site très laid, voici un magasin spécialisé dans l’occasion assez sympathique. Je trouve personnellement que les prix sont plus chers que ceux sur Mandarake, mais si vous regardez les arrivages un peu tous les jours ça peut vraiment valoir le coup. Ils sont assez chiants car il y a des frais s’élevant à 5 % du prix du colis. Niveau envoi, ça va : RSAL, SAL Parcel et EMS. Ils peuvent sous-déclarer si vous leur demandez, c’est cool ça ! Bref, c’est un magasin que j’ai utilisé que très très peu de fois. Mais ils ont beaucoup de choses différentes et si on sait ce qu’on fait, on peut faire de très bonnes affaires.

AmiAmi Pre-owned Items : AmiAmi a une catégorie spéciale pour les objets d’occasion. Malheureusement, celle-ci n’est pas très fournie. Il faut être là au bon moment en gros. Mais vous pouvez quand même trouver quelques perles, et les faire envoyer en USAL ! Et cette fois-ci, pas de frais ! Donc ça peut être parfois plus rentable que d’acheter sur Mandarake. C’est à vous de voir. Ils ont un système de « rang » pour les conditions de chaque figurine. Honnêtement, même en rang B vous avez pas grand chose à craindre. Ce n’est que pour C que vous pouvez penser que la figurine est un peu abîmée. Mais, merde quoi, prenez un peu de risque !

Comme je l’ai pas mal répété, beaucoup de ces magasins se mettent à jour tous. Les. Jours. Bon, c’est pas forcément très évident si vous cherchez un objet en particulier d’aller faire TOUS les sites TOUS les jours jusqu’à ce que vous tombiez miraculeusement dessus. Une solution assez sympa, c’est FigInStock. C’est quoi ? Tout simplement un site qui vous propose de vous envoyer un mail dès que ce que vous cherchez est disponible sur AmiAmi ou Mandarake (pour les objets d’occasion). Comment ça marche ? Allez dans l’onglet « Pre-owned notifications » après vous être fait un compte et ajoutez vos mot-clés ! Faites attention, le système de recherche ne marche pas très bien si vous mettez plusieurs mots (en gros, dès que vous utilisez des espaces). Essayez de vous limiter au minimum pour avoir un champ de recherche le plus large possible. C’est écrit sur le site, mais je le répète : pour Mandarake, on ne fait que des recherches en japonais, et pour AmiAmi, qu’en romanji (ce que vous écrivez normalement oui). Vérifiez bien que FigInStock n’atterrit pas dans vos spams car ça peut arriver. Grâce à FigInStock, vous allez enfin réussir à pécho les figurines qui étaient « sold out » sur Mandarake, vous vous souvenez ? C’est parce qu’il faut être le plus rapide possible quand les prix sont intéressants. Vous allez faire des ravages grâce à moi, je le sens.

1404652327593

Il n’y a pas que des figurines à acheter !

 

5.3.2 – LES SITES JAPONAIS ET LE RETOUR DU PROXY

 

Vous vous en doutiez, les sites internationaux ne sont pas les seuls à vendre de l’occasion. Certains sites japonais ont des prix beaucoup plus qu’alléchants. Allez lire la partie « proxy » un peu plus au-dessus si vous ne savez pas ce que c’est, et laissez-moi vous donner une liste des bons sites japonais (à utiliser soit avec un service de réexpédition, soit avec un proxy) qui vendent de l’occas’. Sortez Google Traduction, c’est parti !

Suruga-ya : Beaucoup de choix. Beaucoup de prix sympa. On peut payer soi-même sans problème (donc c’est ok pour le service de réexpédition). À vous de réussir à maîtriser ce site. Si vous cherchez quelque chose de vieux c’est probablement un des meilleurs endroits !

Amazon.co.jp : Avec des prix défiant parfois toute concurrence (merci l’algorithme qui définit les prix un peu n’importe comment), c’est une vraie référence en matière de… NEUF ! Oui, vous ne rêvez pas, du neuf. Moins cher que l’occasion des fois. Très facile d’accès (on peut mettre le site en anglais), est-ce vraiment nécessaire de préciser que les cartes étrangères passent sans problème ? Si vous avez un peu de mal à rajouter l’adresse de Big in Japan (par exemple), voici un joli modèle. Bon, vu que c’est écrit en anglais c’est forcément plus simple à utiliser que Suruga-ya par exemple, mais prenez Google Trad si vous galérez hein. En bonus, voici un site qui vous permet de savoir quelles figurines ont le plus baissé en prix aujourd’hui sur Amazon.co.jp (ça se met donc à jour tous les jours). Comme ça, s’il y a une grosse promo sur des figurines bien précises, vous le verrez tout de suite ! Si vous voulez voir toutes les figurines en promo, voici les figurines ayant au moins 40 % de réduction.

Yahoo! Auction Japan : Vous connaissez déjà peut-être, mais voici LE site d’enchère japonais à retenir. Les bonnes affaires pullulent, surtout quand des japonais vendent des lots de figurines très recherchées ! PRENEZ GARDE aux contrefaçons : n’achetez que si vous savez qu’il n’y a aucune contrefaçon de ce que vous voulez (c’est écrit sur MyFigureCollection ! Si une version chinoise dégueu existe, il y a écrit « conterfeit » (contrefaite) en rouge !). À combiner avec un proxy qui accepte de faire des enchères en direct. From Japan est clairement mon allié pour enchérir sur Yahoo! Auction. Astuce : si personne n’enchérit sur un truc, c’est que c’est probablement de la merde/trop cher/en mauvais état. Utilisez Google Traduction pour lire les descriptions de chaque enchère, ça va vous être utile.

Mandarake : C’est le shop japonais de Mandarake ! Quelle différence avec celui à l’international vous me direz ? Eh bien, c’est simple : certains objets ne sont pas sur le site international malheureusement, uniquement sur celui en japonais. Ainsi, si vous cherchez vraiment un truc en particulier, cherchez sur le site international ET sur le site japonais. Vous aurez peut-être une surprise.

Toranoana et MelonBooks : Deux sites spécialisés dans les doujinshi, vous trouverez votre bonheur si vous arrivez à naviguer dessus ! Faites attention à ce que votre proxy accepte le 18+ hein !

 

6 – CONCLUSION

 

Je… je n’y crois pas. Vous savez tout maintenant, tout ! Les méthodes d’envoi intéressantes, les sites cool… Vous savez même comment définir le prix d’un objet. Je suis fière de vous, vous avez beaucoup grandi !! Si vous êtes bel et bien arrivé ici en ayant tout lu, je vous félicite vous êtes très courageux. Maintenant, partez, partez ! Allez acheter des machins japonais, vous le méritez bien. Gros bisous à vous.

(Si un site mentionné ici vous semble trop compliqué ou trop difficile à utiliser, sur simple demande je peux faire un tutoriel vous expliquant comment utiliser ce site particulier, faites votre demande dans les commentaires ou sur Twitter, vous avez aussi mon adresse mail ou mon ask.fm si vous êtes un connard)

 

1382659000917

C’est une sculpture faite avec des figurines écrasées.

Publicités

65 Commentaires

Classé dans Dossiers

65 réponses à “Importer du Japon quand on est radin : explication

  1. Emanon

    Merci beaucoup!

  2. Le registered SAL – même s’il est une contrainte chez Mandarake – est pratique pour savoir qu’un colis t’attend au bureau de Poste, quand il est rangé d’office et même pas présenté.

    Pour Griffon Enterprise, je fuis les précommandes, vues les surprises qu’ils ont faites entre le prototype et le produit fini, mais, à part le socle qui prend toujours trop de place, je suis content d’avoir pu dénicher leur version de Shirakiin Ririchiyo d’Inu x Boku SS.

    Je suis intéressé par un article pour avoir ton analyse des figurines de qualité.

    • Wow ça m’est jamais arrivé que La Poste garde quelque chose au chaud sans mettre d’avis de passage, même en USAL. Car du coup sans avis de passage je vois pas comment je pourrais récupérer mon colis haha.

      Griffon Enterprises sauf exceptions ultimes c’est rare que le produit final soit de qualité vu le prix. En même temps quand on est habitué à Alter ou à Good Smile Company !

      Merci de t’être signalé pour l’article sur les jolies figs, je prends ça en compte~

      • Je confirme pour Mandarake et le RSAL, ça vient de m’arriver pour 3 CDs (de Noël, nous sommes début février = LOL), j’ai pas vérifié le tracking et j’ai fait naïvement confiance à la Poste qui ont gardé au chaud, au calme, posés, le colis, pour 15 jours sans même passer une seule fois à ma boîte aux lettres.
        ~normal~
        Après avoir pris contact avec mon père (ce facteur), il est possible de se faire rembourser le premier envoi qui a échoué en appelant le 3631.
        Par contre les centrales d’appels sont dans le 05, sauf si vous êtes un haut-alpin (pas comme moi quoi), pas moyen de se défouler sur eux quand ils veulent rien comprendre.
        Il suffit d’une facture et d’un relevé de compte / PayPal + un RIB pour recevoir ses 880Y de dédommagement. (wow richesse)

  3. aldherrian

    Très bon tour d’horizon, ça fait un bout de temps que j’importe vu que comme tous les clampins, j’ai commencé par acheter en France avant de voir qu’en fait c’était pas du tout économique.

    Par habitude, je passe par le RSAL mais c’est plus un réflexe pourri qu’un truc vraiment justifié x’)
    Parfois le Airmail, quand j’ai la flemme d’attendre le SAL (genre JV ou autre) avec une sous-déclaration.
    J’ai jamais utilisé personnellement BiJ mais c’est vrai que j’en ai entendu que du bien. J’avoue que je passe exclusivement par NY avec lesquels j’ai jamais eu de problèmes ou qui ont été très réactifs mais j’ai aussi entendu quelques histoires passer par ci par là. Ils ont aussi généralement un bon paquet d’exclus bien que peut être pas au meilleur prix.

    Mais bon, je suis pas sûr de pouvoir me classer dans la catégorie radin donc ça compte pas x’)

  4. Setsunael

    Un article fort intéressant, merci ! Je rajouterais juste qu’il est intéressant d’aller voir sur Rakuten Global avant de passer une commande chez AmiAmi – ces derniers y ont un miroir de leur boutique , et Rakuten fait régulièrement des jolies promotions de frais de port réduit/cashback sous forme de points de fidélité (par exemple en ce moment 20% de remise sur tous les achats en points fidélité et 3000 yen de remise (dés 10k yen d’achat) sur les frais de ports si l’on passe par un de leurs sites de proxy/réexpédition pour l’envoi) . Ça peut être bien plus intéressant que de commander dans les boutiques en direct !

  5. ikki

    « Je vous ai dit plus tôt que la douane regardait la facture du colis, correct ? Et que si celle-ci ne dépasse pas 22 euros (vous lirez peut-être ailleurs qu’on n’est pas taxés tant que ça dépasse pas 45 euros, et c’est des conneries, flemme d’expliquer pourquoi), alors on devrait être tranquille. Mais voilà, rien qu’avec les frais de port, on peut arriver déjà à 15 euros ! Difficile de ne pas dépasser 22 euros. »

    Vos informations sont inexactes. En cas de vente par correspondance, les marchandises sont taxables dès le premier euro.

    • Pourtant, de nombreux collectionneurs (dont moi) ont pu confirmer que tout achat valant moins de 22 euros était déclaré comme étant « non taxable » sur les sites de suivi comme Chronopost ou autre. Cela signifie que le colis, malgré le fait qu’il vienne du Japon, n’est pas soumis à la TVA + autres frais. Par exemple, on sait que la grande majorité des colis envoyés par EMS passent par la douane, et tous ceux ayant sous-déclarés en dessous de 22 euros leurs colis ont pu constater que ceux-ci n’ont pas été taxés, bien que la facture ait été examinée (d’où la mention « non taxable »). On peut donc en déduire qu’il y a une limite à ne pas dépasser et qu’elle est bien de 22 euros.

    • laurence

      il faudrait peut être lire comme il faut le petit site de la douane . acheter sur internet n’est pas considéré comme une vente par correspondance.

      acheter sur internet est considéré comme import/export hors union européenne.
      Pour préciser : les ENV (envoi de valeur négligeable) doivent être inférieur à 22€ FDP inclus pour être exonérer de taxes et frais de douane… cela s’applique pour les envois marchand
      pour les envois entre particulier les EVN ne doivent pas dépasser 45€… très utile d’avoir un ami nippon.

      pour ma part, j’ai testé Plamoya. au début mes colis arrivait bien sans douane. et depuis l’année dernière, ils arrivent tous taxés (je prend toujours SAL registered)
      Maintenant je passe toujours par rakuten :) ou par une amie japonaise

  6. katy

    moi j’ai commander un kimono du japon,jen est eu pour 200 euro paquet ems,,,,la douane m’a pris une taxe de 71 euro,,j’etait furax,,,,le livreur passait 3 fois sans mappeler au telephone,,du coup coincer a chronopost obliger de me deplacer le chercher,,,et quand je me suis deplacer il trouvait meme pas il disait colis perdu,,,j’ai tapé un scandale en disant j’allais ecrire au directeur de chronopost,,mon colis est passer par 3 livreur different qui ne m’on meme pas appeller,,au final ils ont trouver mon paquet on chercher a plusieurs et mon paquet etait ouvert,,,c’est vraiment pas serieux en france,,,mon colis avait eté mis de coter pour le voler c’est sur,,,

  7. Pingback: Le paradis des chattes : NEKOPARA vol.1 | Quel imbroglio !

  8. Pingback: Man Vs Wild – Survivre au 16e Impact de Japan Expo | Néant Vert

  9. Anonyme

    http://buyfag.moe
    Une très bonne documentation faite par des /a/nons qui peut être utile.

    • C’est sûr, mais par contre c’est vraiment pas à jour et pas trop adapté aux Européens (beaucoup de magasins US listés, ça explique pas comment faire pour sous-déclarer…) donc faut faire gaffe à ce qui y est écrit.

  10. shiori14

    Merci ! Je vais sans doute commander avec FromJapan une figurine qui fait + de 3kg, mais je ne sais pas ce qu’est « Domestic delivery fee » et combien mettre et je ne sais pas non plus comment sous-déclarer mon produit avec FromJapan, peut-tu m’aider en urgence ?

    • « Domestic delivery fee » ça désigne les frais de port entre le vendeur Japonais -> FromJapan. C’est différent des frais de port entre FromJapan -> ton adresse. Le vendeur envoie d’abord le colis à FromJapan, puis FromJapan te l’envoie.
      Pour sous-déclarer, il faut attendre que FromJapan reçoit le colis du vendeur en question. Ensuite, ils t’enverront un message pour te dire que le colis est bien arrivé dans leurs locaux et que tu dois donc payer le reste des frais. À ce moment-là, tu pourras entrer une valeur bien précise qu’ils reporteront sur le colis final.

  11. shiori14

    Bonjour !
    Quand je met de l’argent sur From Japan, au bout de 20 jours ou si je met « release » au dépôt est-ce que l’argent retourne bien sur mon compte bancaire ?

  12. Hamster

    Bonjour ^^
    je suis un habitué dans le hobby mais j’aurais une question ^^
    si je commande un objet ayant pour valeur 16€ avec EMS, (donc 30€ en tout) je me tape forcément la douane même si le prix de l’objet est en dessous de 22€ ?
    d’habitude j’utilise RSAL mais cette fois ci l’objet est énorme ^^ » (maudit Alpacasso ;-;)
    merci beaucoup ! ^^

    • Alors tout dépend de la somme écrite sur le colis par le site qui te vend l’objet. Il arrive que certains magasins n’écrivent que la valeur de l’objet (et n’écrivent pas les frais de port, donc le prix total, AmiAmi est connu pour faire ça). Cependant, la plupart écrivent la somme totale que tu as payée (frais de port inclus), donc il y a de fortes chances que la douane taxe le colis…

  13. LupinSansei

    Bonjour !

    Voilà, je vais bientôt franchir le pas d’acheter des figurines directement du Japon (je vais prendre les Banpresto de Lupin III) par le biais de NY mais pour profiter du SAL Small packets, il faut que j’en prenne une troisième (commande d’environ 95€). Après ils répartissent ça en petit colis.

    Mais j’ai une question : Si les colis se font chopper par la douane, chaque packets aura la TVA + droit de douane + frais de dossier ?

    Merci

    • Je ne comprends pas bien pourquoi il faut faire 3 commandes pour utiliser le Small Packet ?… Ni pourquoi tu utilises Nippon Yasan pour des figurines de type prize (Mandarake ou Suruga-ya seraient plus adaptés et moins chers).
      Un colis qui n’est pas sous-déclaré en dessous de 22 euros a en effet des chances d’être taxé comme je l’ai expliqué dans mon article.

      • LupinSansei

        NY ne donne pas accès au small packet pour un seul article

        • En fait c’est assez confus, mais leur option ECONOMIC (SAL) c’est bien du small packet. L’option « small packet » qui n’est dispo que pour plus d’un article c’est si tu souhaites volontairement séparer ta commande (qui contient plusieurs objets). Si tu ne commandes qu’un seul truc pas besoin de le « séparer », donc il n’y a que l’option classique « eco (SAL) » qui est dispo (mais ça reviendra absolument au même).

  14. Bonjour,

    Tous d’abord, très bon article, le meilleur parmi tout. Tres utile pour amateur qui vient de commencer comme moi.. Mais vu que l’article date depuis 2014, je voudrais vous demander s’il y a eu des changements entre temps? Ou si toutes informations restent idem? Par exemple dans un blog, il parait Mandarake ne sous-déclare pas.

    Merci.

    • Merci beaucoup pour votre commentaire !
      En effet, j’ai déjà prévu d’écrire un nouvel article en « complément » à celui-ci car certaines infos ont radicalement changé (Mandarake notamment). J’espère sortir cet article très bientôt donc n’hésitez pas à repasser souvent ou à vous inscrire pour recevoir les nouveaux articles par mail.

  15. Mara

    Eh bah… Un énorme merci pour cet article ! Je suis tombée dessus hier soir et grâce aux sites que tu recommandes, j’ai réussi à trouver de vieilles Bishoujos de Kotobukiya à des prix que je n’osais même pas imaginer, après des mois de recherche sur des sites occidentaux.
    Petite question (puisqu’après l’euphorie de cette découverte, vient l’anxiété du « je veux acheter mais même avec toutes ces explications j’ai peur de ne rien comprendre ! »), si je veux acheter sur Suruga-ya et passer par Big In Japan, est-il possible de sous-déclarer ? C’est à Big in Japan que je dois demander ça ?
    Si c’est déjà expliqué, milles excuses, y’a trop de nouvelles informations dans ma tête !

    D’ailleurs ça fait quelques semaines que je me pose des questions sur la douane et le marché d’occasion : si j’achète une vieille figurine qui coutait dans les 50€ et qui maintenant vaut un bras (100, 200, 300€), et que je sous-déclare par exemple à 30€, la douane a-t-elle un moyen de voir la tricherie ? Les agents vont-ils aller vérifier les prix ou autre ?

    Merci d’avance et merci encore pour l’article.

    • Merci pour le commentaire je suis contente que l’article a pu être utile.
      Alors en effet Big in Japan permet de sous-déclarer même quand on utilise leur service de réexpédition, il suffit de laisser dans la case commentaire de la commande (celle pour le « ticket » qui permet de renvoyer le colis) qu’on veut que la valeur soit changée pour x yen. Donc pas de souci avec Suruga-ya, faut bien faire la demande sur BiJ par contre !

      Attention, sous-déclarer à 30 euros ne permettra pas d’éviter la douane, il faut passer en dessous de 22 euros pour être sûr de ne pas avoir de problème (donc pas plus de 2500 yen). Une figurine qui coûte très chère ne sera pas arrêtée par la douane si elle est sous-déclarée, ils ne prêtent pas du tout attention au produit mais uniquement à la facture. En France, les colis ne sont pas ouverts donc ils ne se donnent pas la peine de vérifier la vraie valeur du contenu (en plus ils y connaissent rien donc pour eux un bout de plastique dans un carton « pas trop grand » c’est pas vraiment douteux :D ).

      • Mara

        Bien noté, merci =D

        En fait je misais sur 30€ pour ne pas payer énormément de frais, car je me disais que 22€ et pas de frais du tout, ça serait peut-être un peu trop risqué (dans le sens où j’imagine bien qu’il ne faut pas trop les prendre pour des abrutis non plus). Mais vu ce que tu me dis là, et sachant que la boîte de la figurine fait 22,9 x 15,2 x 12,7 cm, à priori ça pourrait passer tranquillement à moins de 22€ tu crois ?

        • Ah ben oui oui à 22 euros (2000 yen) ça passe tranquille. Même sur des gros colis de toute façon ils s’inquiètent jamais. Je connais des gens qui ont commandé plus de 300 euros en EMS (donc en express = forcément vérifié par la douane) et no prob.

          • lithian@outlook.com

            Wow, c’est juste magnifique alors ! Merci à vous deux pour les explications ; c’est vrai qu’ils en voient passer, des colis, mais j’avais dû lire sur internet des mésaventures de gens ayant sous-déclaré et qui s’étaient fait choper ou dont les colis avait été ouverts ou je ne sais plus trop quoi… Bref quelque chose qui m’avait bien refroidie, mais là je suis complètement rassurée et je vais m’empresser d’essayer.
            Encore merci !

        • Les douanes voient quand même passer un bon nombre de colis donc ils vont pas non plus chercher à tout mettre en relation surtout que Nady a dit qu’ils les ouvraient pas.

          J’ai reçu des figurines dans des cartons type 50x40x30 déclarée à même pas 2.000Y sans jamais avoir de soucis.

  16. Pingback: Blog – Quel imbroglio ! – Article : « Importer du japon quand on est radin  | «Dantaface

  17. toubidou

    Bonjour,
    Merci pour ton article qui est très riche et très détaillé. Une mise à jour pourrait être intéressante en effet (Mandarake visiblement n’accepte plus de sous déclarer les colis). Par ailleurs, faire un article aussi détaillé qui expliquerait ce qu’est une figurine de bonne qualité en fonction du type de la figurine m’intéresserait beaucoup aussi.

    Notons aussi que pour les radins certains revendeurs japonais sur Ebay proposent parfois des figurines d’occasion à des prix vraiment intéressants. Par contre il faut être hyper sûr de ce que l’on achète, de l’état de la figurine et voir si on peut pas faire une meilleure affaire ailleurs. Je ne sais pas si c’est vraiment recommandable vu que beaucoup d’arnaque traîne sur Ebay. N’empêche j’ai quand même trouvé chez un de ces revendeurs la figurine de Madoka et Kyuubey en 1/8 de GSC sans boite à 40€ tout compris (et ce n’était pas une contrefaçon).

    • Merci pour ce commentaire !
      Mandarake accepte encore de sous-déclarer les colis. Il n’y a que leur magasin « SAHRA » qui refuse de le faire, tous les autres acceptent si on leur demande expressément.
      Je ne peux vraiment pas recommander eBay… Il y a trop, trop d’arnaques (que ce soit au niveau du prix, de la condition de la figurine ou du fait qu’elle soit authentique/contrefaite…). Perso je n’ai jamais acheté dessus tout simplement car c’est à 99% plus avantageux (et surtout beaucoup plus sûr) d’acheter ailleurs. Je considère qu’on ne peut jamais être garanti de l’état de la figurine.
      Pour info, la Madoka 1/8 de GSC à 40 euros n’est pas un prix particulièrement avantageux : elle ne se vend jamais au-dessus de 5000 yen au Japon.

  18. Kimchi

    Bonjour,
    Un grand merci pour cet article très complet. Je dois avouer que je le relis de temps en temps pour bien me remettre les infos dans la tête. Je le trouvais très utile pour faire le tri dans les livraisons, mais depuis que j’ai commencé à scruter les marchés de l’occasion il se révèle encore plus précieux :)

    J’utilise principalement Big in Japan pour leur service de forwarding. Très efficace, rien à redire. Petit bémol quand même en cas de problème, le service client peut être très long à répondre. Pour l’une de mes commandes j’ai parfois dû attendre deux semaines entre chaque réponse, il a fallu 2 mois pour résoudre le problème (c’était de ma faute à la base mais je trouve quand même que les délais étaient trop longs).

    J’utilise aussi parfois Tenso.com pour le forwarding et je dois souligner la rapidité de réaction de leur service client.

    Niveau proxy je n’ai pas testé FromJapan car j’utilisais déjà (et toujours) ZenMarket, qui propose des prix accessibles (300 yen par objet) et dont le service client, très arrangeant, est là aussi très rapide à répondre.

    Je me posais par contre la question, pour des sites comme Amiami, penses-tu que ce soit intéressant d’utiliser quand même un forwarding qui permet de sous-déclarer pour avoir plus de chance d’éviter la douane? (encore 30€ de douane le mois dernier).

    Sinon j’ai lu que amazon.jp livrait maintenant à l’international pour certains types de biens (comme les jeux vidéo), ce qui peut être une bonne alternative.

    • En effet, Big in Japan a un service client qui empire de plus en plus… Quand on n’a rien à leur demander, c’est ok : ils livrent rapidement, protègent bien les colis, bref aucun souci. Mais dès qu’on rencontre un problème il devient de plus en plus difficile d’entrer en contact avec eux :s J’en ai fait les frais très récemment : tout simplement aucune réponse de leur part après plus de 3 mails envoyés (en anglais et en français) :/ Je les recommande encore, mais il faut tout faire parfaitement et ne PAS se tromper sous peine de galérer un peu.

      Tenso c’est super cher, je recommande pas.

      ZenMarket je ne connaissais pas… Je viens de regarder sur leur site et apparemment ils ne sous-déclarent pas ce qui est assez problématique. FromJapan est aussi très bon au niveau du service client donc j’aurais tendance à les préférer rien que pour éviter les douanes (grosse priorité pour moi).

      Tu ne peux pas utiliser de service de réexpédition avec AmiAmi, tu risques de te faire bloquer ton compte :s De toute façon, il n’y a pas énormément d’exclusivité sur AmiAmi et tu peux de toute façon trouver tous les trucs de AmiAmi sur Amazon.co.jp (ils ont un compte vendeur officiel).

      Acheter directement depuis amazon.co.jp c’est loin d’être nouveau et c’est surtout une très mauvaise idée pour nous les européens, je vais faire un article pour expliquer ça car ça fait polémique pour pas grand chose ):

      • Kimchi

        C’est exactement ça pour Big in Japan. J’ai envoyé des relances à intervalle régulier, en français et en anglais, avec des demandes différentes parce que la situation évoluait, et quand enfin j’ai reçu un mail de leur part (après plus de 15 jours, j’ai dû casser ma touche F5 à force de rafraîchir ma boîte mail), il répondait en fait au premier mail, sans tenir compte des autres messages et ne servait donc plus à grand chose. L’échange à duré 2 mois comme ça. En plus ma commande contenait des objets promo à date d’expiration, autant dire que c’était assez crispant.
        C’était ma première commande avec eux donc ça m’a assez refroidi. Cela dit, vu que l’erreur venait de moi à la base j’ai décidé de retenter, on verra si ça se passe mieux.

        C’est noté pour Tenso (j’avoue que je n’ai eu à faire qu’à leur service client, je n’ai pas fait appel à leur service donc je n’étais pas au courant du prix) et pour amiami (site que j’ai beaucoup utilisé, et continue d’utiliser, mais la douane commence sérieusement à m’ennuyer).

        Pour ZenMarket je confirme qu’on peut sous-déclarer, je l’ai fait plusieurs fois, j’ai oublié de le mentionner dans mon premier commentaire. J’avais demandé directement au service client si c’était possible, ils me l’avaient déconseillé (au cas où la douane fait des siennes, que la commande ne correspond pas à la facture et que ça remonte jusqu’à eux, je suppose que c’est le discours officiel) mais c’est bel et bien possible. Il y a même un encart spécial intégré directement dans le récapitulatif de commande.
        Cela dit je pense que le service est identique à FromJapan donc aucune raison de ne pas rester chez eux. Je proposais juste une alternative :)

        Pour Amazon je ne savais pas. J’ai juste vu passer des articles enthousiastes à ce sujet ces derniers temps donc j’ai supposé que c’était une bonne chose. J’ai hâte d’en savoir plus avec ton article :)

  19. Pingback: Se faire livrer directement par Amazon.co.jp : la fausse bonne idée | Quel imbroglio !

  20. Florent

    Bonjour, Je viens découvrir cet article très complet et je m’interroge car je dois passer une grosse commande (environ 3000 euros + frais de port) et les frais de douane me rendent malade (environ 1000€ à rajouter). Est-ce que tu crois qu’en passant par « From Japan » et en demandant à « sous-estimer le montant déclaré » du colis à 150€, il est possible que cela se passe bien à la douane ou il y a un risque? Me conseilles-tu From Japan ou un autre proxy/reexpéditeur… Enfin pour ce type de « gros achat » est-ce que l’option EMS est un bon choix ou pas ? Merci d’avance pour ta réponse. Et désolé si ce commentaire peut faire un peu doublon à ton article très complet… :)

    • Bonjour !
      Alors pour savoir si la sous-déclaration est possible j’ai besoin que tu me dises ce que tu achètes exactement (type et nombre d’objet, taille, poids,…). Car 3000 euros c’est vraiment énorme ! Aussi, il faut que je sache quelle est la boutique qui t’intéresse. From Japan est un bon réexpéditeur mais ça dépend vraiment de la boutique de base.

  21. Salut Nady,

    Je me suis retrouvé sur la page de cet article totalement par hasard, en cherchant quelques informations sur « l’art et la manière » d’importer une figurine du Japon.
    Et bien quelle ne fut pas ma surprise à sa lecture ! Des infos précises, de l’humour, une argumentation qui fait mouche, de l’Humour, de précieux conseils et de l’HUMOUR BORDEL ! (euh Embrouille … ou Imbroglio ? Zut je m’y perds …).

    Hum reprenons. Je suis ce qu’on appelle un noob dans le milieu … mais un noob qui ne demande bien sûr qu’à être é-du-qué.
    Concrètement, c’est la première fois que je m’intéresse aux figurines, à l’import, au Japon … Je pars vraiment de zéro et ton article m’a déjà bien aidé sur pas mal de points. Vraiment merci !

    La figurine (qui sera ma première du coup) qui me fait de l’œil est celle-ci : http://myfigurecollection.net/item/434992

    Cette figurine Kotobukiya (19 cm et poids inconnu mais très certainement inférieur à 2kg) sera disponible à partir d’Octobre 2016 (selon la page JP : http://www.kotobukiya.co.jp/product/product-0000002088/) ou Novembre 2016 (selon la page US : http://store.kotous.com/artfx-1/dc-comics-batman-animated/dc-comics-batman-animated-artfx-statue.html) et est déjà en précommande actuellement (jusqu’au 24 Juin selon la page FR : https://fr.kotoeu.com/a/dc-comics/batman-the-animated-series). Après vérification, la date de sortie exacte est le 31 octobre 2016.

    Visiblement et selon la description du site US, cette figurine bénéficiera d’un socle magnétique, même si pour l’instant, aucune image n’est disponible. (Batman Animated stands just under 7 ½ inches tall (1/10th scale) on his included magnetic display base with perfect stability.) D’après mes recherches, il y a bien toujours un socle avec Kotobukiya.

    Alors, selon le diagramme, voilà le cheminement que j’ai choisi :

    Q : Le fabricant a une mauvaise réputation ?
    R : Non, c’est un fabricant de qualité

    Q : C’est dans mes moyens ?
    R : Oui, je pourrai survivre

    Q : Ça me plaît énormément ?
    R : Oui, c’est beau, c’est super et il y aura peut-être mieux un jour (oui j’ai mixé les 2 réponses ^^)

    Q : Ça coûte moins de 40 euros tout compris ?
    R : Non, c’est un peu plus cher

    Q : C’est une figurine ?
    R : Oui, je confirme, c’est une fig’

    Q : Le fabricant est connu pour limiter les stocks ?
    R : Non, ils visent large (heureusement que tu as précisé Kotobukiya, sinon j’étais bloqué à cette question ^^)

    Q : 1) C’est une sortie exclusive à un événement/magasin ?
    Q : 2) C’est fait sur commande ou de façon très limitée ?

    R : 1) Non, je ne crois pas.
    R : 2) Alors là, je n’en ai aucune idée (je pense que non mais je ne suis pas sûr, j’aimerai bien que tu m’éclaircisses sur ce dernier point)

    Si je m’en réfère à tes explications, c’est Kotobukiya, un fabricant à la bonne réputation et qui a souvent beaucoup de stock. Ici il s’agit de Batman, un personnage très populaire = grand public = beaucoup de stock = donc un prix plutôt avec une tendance baissière dès sa sortie.
    Résultat : il ne vaut mieux pas pré-commander ? C’est bien ça ?

    La figurine est déjà disponible en préco sur Amiami : http://www.amiami.com/top/detail/detail?gcode=FIGURE-019186&page=top%2Fsearch%2Flist%3Fs_cate3%3D9726%24pagemax%3D40%24getcnt%3D0%24pagecnt%3D1 mais pas encore sur Biginjapan. A ton avis, tu penses qu’elle y sera un jour (en préco ou à la vente directement) ?

    En neuf mots : que ferais-tu si tu étais à ma place ?

    Je m’excuse d’avance pour ce torrent de questions, c’est simplement que comme c’est la première fois, j’essaie de glaner le plus d’information avant de me lancer. Et puis, si quelqu’un d’autre, dans une situation similaire à la mienne, passe par là, ça pourrait peut-être lui servir également (c’est pour cela que je privilégie le commentaire au mail :) )

    En attente de ta réponse (prends ton temps, je ne suis pas du tout pressé ^^), je te dis d’ores et déjà Merci²

    Ecurb

    • Je suis désolée de répondre plus d’un mois plus tard ): J’ai été vraiment occupée ces derniers temps.

      Je vais faire court car finalement ton problème est assez simple. En fait, le prix des figurines a tellement augmenté ces derniers temps que cette figurine Batman est vraiment, vraiment pas chère comparée à ce qu’il se fait habituellement. Elle est tellement pas chère que tu peux la préco sans souci tu ne feras pas de grandes économies en attendant !

      Comme tu as pu le remarquer depuis, Big in Japan n’a pas mis en stock ta figurine. Et étant donné la différence de prix énorme entre le shop Kotobukiya FR (50 euros !!!) et AmiAmi (4240 yen donc genre 35 euros), je t’invite à la prendre sur un shop japonais. Après, avec AmiAmi tu as de grandes chances de te taper la douane, donc il vaut mieux se tourner vers un autre magasin si tu veux VRAIMENT te garantir un bas prix.
      Si j’étais à ta place, je la précommanderai sur Nippon Yasan : https://www.nippon-yasan.com/figures/17047-artfx-batman-animated.html
      Oui, je sais, dans mon article je dis de ne pas m’en approcher. Mais bon il s’est écoulé un peu de temps depuis et maintenant de façon exceptionnelle, tu as mon autorisation pour commander sur ce site ! Il faut juste vraiment pas en faire une habitude (et surtout s’éloigner de leurs objets déjà en stock, vaut mieux se contenter des précos). N’oublie pas de préciser (tu peux écrire en français) que tu veux sous-déclarer aux alentours de 2000 yen. Ah et surtout pour être protégé ne paie pas immédiatement, et utilise PayPal !

      J’espère t’avoir aidé !

      • Du coup c’est moi qui te réponds avec presque un mois de retard :/ Egalement pas ma occupé ce mois ci.

        Je te remercie pour ton aide précieuse et je vais suivre tes conseils.

        Malheureusement pour moi, la figure est passée en « NOT AVAILABLE » sur la page Nippon Yasan … Elle ne veut pas me laisser la préco cette fig ^^

        Je crois que je la prendrai chez mon Comicbook store tout simplement, sauf si tu as un plan B ;)

        Merci encore

        Ecurb

        • En fonction du prix chez ton magasin FR, ça peut être plus rentable de la prendre chez AmiAmi (même si tu te prends la douane).
          Elle peut revenir aussi sur Nippon Yasan il y a un système d’alerte par mail en plus donc tu peux tenter ça.

  22. Anonyme

    GG pour l’article, même si une petite Maj pour certaines informations s’imposent.

  23. Antoine

    Article toujours super utile à l’heure actuel ! Merci beaucoup.

    Je l’avais utilisé il y a 1 an pour une figurine et plus récemment pour un livre.

    Utile et en plus une lecture super agréable sur ce sujet, vraiment top. (un simple commentaire un peu inutile, mais plein de gratitude)

  24. Merci pour cet article, un des meilleurs que j’ai pu trouver sur le sujet !

    J’ai lu dans ton dernier commentaire que tu as changé d’avis sur Nippon-Yasan. Peux-tu développer ? Car j’ai moi aussi changé d’avis, ayant commandé chez eux pendant longtemps, mais en négatif : leur système de commande a entièrement changé et désormais on a la mauvaise surprise au moment de la confirmation de voir sa figurine être plus chère que le prix indiqué dans la boutique. De plus ils ont trouzmille moyens de livraison (dont leur fameux Transilogic « garanti 100% sans frais de douane ») qui me perdent complètement, et dès qu’on veut modifier, grouper, ou pire annuler une commande ça devient compliqué.

    Du coup je ne sais plus trop où commander. On m’a recommandé Big In Japan et Nin-nin Game, mais pour le premier j’ai peur d’avoir de la douane et leurs stocks sont limités, et pour le second je ne sais pas s’il est fiable.

    En tout cas ton article est vraiment très utile, hâte de voir une version mise à jour !

    • En fait c’est assez compliqué pour NY (Nippon-Yasan). Par rapport aux prix qui changent, il y a deux cas de figure possible :
      – NY fluctue les prix des produits qu’ils ont en vente, mais ça n’a pas d’impact sur le prix qui était affiché au moment où tu as acheté.
      – Tu as choisi une autre monnaie que le yen, donc en effet Nippon-Yasan change le prix en fonction du taux entre cette monnaie choisie et le yen. Cela peut être très désavantageux et pour éviter les mauvaises surprises il vaut mieux toujours choisir le yen.

      Leurs méthodes d’envoi sont assez nombreuses et plus chères que dans les autres shops. Mais normalement tout est bien expliqué. Si tu as des questions sur une méthode en particulier n’hésite pas.

      Normalement tu peux modifier/grouper des commandes sans leur demander directement via ton profil. Et dans tous les cas ils me semblent que tu peux leur demander sans problème.

      Pour ce qui est d’annuler c’est beaucoup plus risqué par contre ils sont devenus moins tolérants à ce sujet (ce que je comprends, il y a vite trop d’abus).

      Je te conseille Big in Japan pour toutes les figurines « standards » (=disponible chez « tous » les shops normalement). Si tu cherches une figurine exclusive qui vient d’être mise en précommande (et donc, qui n’est pas sortie ! Il ne faut pas acheter des figs déjà en stock chez NY…) alors cela reviendra moins chère de la prendre chez NY. Nin nin Game est pas terrible apparemment (et il faut payer tout de suite ce que je ne recommande pas du tout !). Avec Big in Japan aucune chance d’avoir la douane vu que tu peux sous-déclarer (et qu’ils le font même à ta place maintenant).

      NY a un mauvais service client et au moindre problème ça devient très difficile de discuter avec eux. C’est à toi d’envisager si tu souhaites prendre « ce risque ». En ce qui me concerne, tant que j’ai respecté les délais de paiement et que je n’ai rien annulé, je n’ai pas eu de souci avec mes précommandes faites chez eux. En même temps je ne perds jamais de colis donc je n’ai eu que très rarement eu besoin de les contacter.

      • Merci pour ta réponse ! Malheureusement je viens d’avoir une mauvaise surprise avec NY sur une précommande. J’avais pris la RAH Elsa avec paiement « plus tard », à ce moment elle était à 169€. Maintenant elle est à 209€ sur le site, mais était toujours à 169€ dans mon compte. Au moment de sortir la CB pour payer, paf, ils me demandent 209€ >_< Ce n'est pas la première fois qu'ils me font le coup.

        • Oui du coup ça confirme bien qu’en choisissant l’euro au moment de ta commande, le prix s’adaptera en fonction du taux euro-yen actuel. Il faut toujours choisir le yen si on veut un prix « fixe ».

          • RDzzz

            Bonjour, j’aimerais avoir une précision sur NY car je souhaite préco une exclusivité à 12,580¥, ce que je comprends c’est que tu conseilles de garder la devise en yen et payer plus tard car il y a un risque que l’euro recule face au yen (d’ailleurs c’est la tendance…) et que le prix augmente lorsque vient le moment de payer. Mais si je paye en yen, de toute façon play pal fera la conversion et je payerai le même prix que si j’avais mis la devise en euros sur NY.
            Ai-je tord ?

            • NY n’utilise pas le même taux de conversion que PayPal et a toujours été moins avantageux. C’est pour cela que je conseille d’utiliser le taux de PayPal (et donc de commander en yen sur NY).

  25. Mister Salamander

    Tu pourrais expliquer ce que c’est que samurai buyer ? Je crois que c’est un truc de proxy, mais je comprends pas tout…..

  26. Bonjour,
    Tout d’abord , merci pour votre article très complet qui m’a bien dépanné avec certains détails.
    Je voulais donc vous demander: je compte choisir EMS comme méthode d’envoi avec un colis à 389 grammes (une compilation de doujins). Mon colis reviendra à 30 euros avec les 15 euros de fdp compris. Est ce que la douane est moins regardante sur des colis legers où devrais je quand même le sous déclarer par précaution?

    • Si vous choisissez EMS vous êtes sûr que votre colis passera par la douane… Même s’il est léger… Il me semble que j’explique ça dans mon article.
      Du coup vaut mieux choisir un autre mode d’envoi (déjà ça revient moins cher) et aussi penser à demander à Mandarake de sous-déclarer (il n’y a que le magasin SAHRA chez eux qui n’accepte pas de le faire, pour le reste c’est bon mais faut faire la demande absolument).

  27. J’ai finalement choisi SAL small packet il y a quelques jours et en plus mon objet venait de SAHRA alors j’ai plutôt bien fait …. Merci pour votre réponse !

  28. Ryosuke

    Bonjour,
    Premièrement merci pour cet article, je suis bien moins paumé qu’avant dans l’importation !
    J’ai tout de même une petite question, pourquoi les prix sur Biginjapan semblent si bas par rapport aux autres ? Ex: aux alentours de 9000 yen contre 15k / 18k yen sur la plupart des autres sites
    Merci d’avance !

    • Pour les précommandes, Big in Japan fait une réduction de base. Beaucoup d’autres sites le font comme AmiAmi ou Nippon Yasan mais Big in Japan a souvent la meilleure réduction (à quelques dizaines de yen près…). Les sites qui proposent des prix bien au-dessus (attention je parle uniquement des précommandes) ne doivent pas être très compétitifs…

  29. Ryosuke

    D’ailleurs toujours chez big in japan, j’ai une autre question, est-ce qu’ils réalimentent souvent leurs stocks pour les produits épuisés, donc hors précommande, ou faut-il plutôt aller voir ailleurs ?
    Merci de la réponse rapide au passage !

    • Non Big in Japan remet très rarement des produits en stock ):
      Il y a un système d’alerte donc si quelqu’un annule sa précommande on peut en récupérer une si on est assez rapide.
      Autrement il vaut mieux aller voir ailleurs/attendre que le produit sorte. De toute façon ça reste assez rare qu’une figurine explose en prix dès sa sortie, si on est rapide on peut avoir ce qu’on cherche facilement.

  30. Grand Merci pour tous ces précieux détails et ce guide de survie ! C’est super !

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s