Petit guide de la contrefaçon en convention

Cet article a été écrit par Misaki (@HendrixMoskva), merci à elle !

IMG_1128

Hier, j’étais à la dernière édition de la Japan Expo, l’un des plus gros évènements européens consacrés à la culture populaire japonaise.

Cet évènement est maintenant connu pour être une « pompe à fric » mais également pour regorger de contrefaçons en tout genre.

Les stands de contrefaçon sont reconnaissables à la marchandise qu’ils vendent : t-shirts aux imprimés pixelisés, dakimakuras sans licence, sacs au visuels mal cadrés, peluches aux finitions douteuses, porte clés peints à la va-vite, posters et wallscrolls flous …

Depuis un an, une nouvelle tendance se développe, celle des sacs surprises : ils reprennent des visuels de franchises connues (Overwatch, Re:Zero, Boku no Hero Academia…) et sont remplis d’objets sans valeur achetés en gros sur Alibaba, décorés de fanarts volés.

IMG_1124

Autrefois, on trouvait à la Japan Expo et à d’autres conventions des CD et DVD piratés, et des figurines contrefaites. Les copies de CD ont purement et simplement disparu, suite à un changement de la législation en vigueur à Taïwan, et les figurines, toujours massivement trouvables sur Internet (eBay, Aliexpress…), disparaissent peu à peu des conventions.

Il reste cependant quelques copies, notamment de figurines Nendoroid, fabriquées par G ood Smile Company. À la Japan expo, on peut retrouver ces copies sur les stands BMCC : il y en a, selon les années, quatre ou cinq disséminés à travers les différents halls.

MtZIENON.jpg large

Les prix sont généralement les mêmes (ou presque) que sur les stands officiels : 30 à 40 euros environ. On ne gagne pas financièrement à acheter de la contrefaçon : pour obtenir des figurines à moindre coût, il vaut mieux rendre une petite visite à certains stands pro italiens ou allemands, qui vendent des figurines prize sans boîte (mais officielles) de 15 à 25 euros. Parfois, on peut vous faire une ristourne sur un modèle d’expo sans boîte, n’hésitez pas à négocier en fin de salon !

Les vêtements japonais sont également touchés par la contrefaçon ; le coin mode à la Japan Expo, déserté par les créateurs japonais, en regorge. J’ai pu voir un stand proposant à la vente plusieurs replicas (= contrefaçons) de la marque Angelic Pretty. Dommage, ils ont une boutique à Paris…

Elles étaient vendues 55 euros pièce, alors qu’une robe Angelic Pretty neuve vaut au minimum 250 euros.

oLcPWlSZ.jpg large

Il existe des listes et des cartes éditées par des amateurs de goodies servant à repérer les stands à risque, mais ces listes présentent des limites : ce n’est pas de la faute de leurs créateurs mais des organisateurs de la Japan Expo : en autorisant des exposants douteux à s’installer à la dernière minute, sans donner de nom de stand et sans actualiser la carte, on se retrouve avec une multitude de stands de contrefaçon, vendant tous les mêmes produits sans valeur, remplissant chaque espace vide. Ces stands sont intraçables.

La contrefaçon pose plusieurs problèmes : moralement envers les ayant droit, se faisant voler leur travail, et au niveau sanitaire. Les produits contrefaits sont non seulement de mauvaise qualité mais aussi dangereux : plastique cassants, solvants réagissant à la chaleur et peintures toxiques sont au rendez vous. Pour les peluches, les petits éléments peuvent se détacher, pensez y avant d’acheter un alpaga fluo à votre petite sœur (passez plutôt sur le stand officiel de la marque Amuse).

De plus, ce business est contrôlé par les triades alias la mafia chinoise : les conditions de travail dans les usines produisant des contrefaçons sont souvent encore plus horribles que dans une usine chinoise classique, c’est dire.

Dites non à la contrefaçon !

IMG_1125

Poster un commentaire

Classé dans Convention

Un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s